Football : l’entraîneur de l’équipe de Russie quitte son poste

Mikhail Djaparidze / TASS
FRF et Fabio Capello sont tombés d’accord sur une rupture de contrat à l’amiable

La Fédération russe de football (FRF) et l’entraîneur en chef de l’équipe nationale de Russie Fabio Capello sont tombés d’accord sur une rupture de contrat à l’amiable.

« La FRF remercie sincèrement Fabio Capello pour le travail accompli à son poste d’entraîneur en chef et lui souhaite du succès dans son activité professionnelle future. Fabio Capello, à son tour, est reconnaissant à la FRF pour l’aide et le soutien qu’il a ressenti durant toutes ses années de travail. Il exprime aussi sa reconnaissance aux joueurs pour le travail accompli avec eux, ainsi qu’aux supporteurs pour leur soutien sincère à l’équipe nationale », lit-on sur le site officiel de la FRF.

Comme l’annonce l’agence de presse R-Sport, citant une source anonyme, la compensation de Capello pour la rupture anticipée de son contrat s’élève à 930 millions de roubles (environ 15 millions d’euros). Selon les informations des médias russes, les conditions du contrat de Capello, qui se prolongeait jusqu’en 2018, prévoyaient une indemnisation totale en cas de rupture anticipée du contrat par la FRF.

Selon des informations non-officielles, Capello recevait à son poste d’entraîneur en chef de la sélection nationale russe environ sept millions d’euros par an. Ces dernières semaines, le ministre russe des Sports Vitaly Moutko en personne a mené les négociations sur le montant de cette indemnisation.

La question d’une démission de l’entraîneur de l’équipe nationale russe s’est posée après la défaite à domicile 1 à 0 de l’équipe dirigée par Fabio Capello contre l’Autriche, lors d’un match de qualification pour le championnat d’Europe 2016, ce qui a compliqué la position des Russes dans le groupe.

Au total, l’équipe russe n’a remporté au cours du tournoi qualificatif pour l’Euro 2016 que six points en huit matchs, et occupe la troisième place du groupe G. Après le dernier match, de nombreux footballeurs et fonctionnaires ont exigé le départ de M. Capello.

Les médias russes désignent comme principal prétendant à la place de Capello l’entraîneur du CSKA de Moscou Leonid Sloutski. Ce spécialiste de 44 ans travaille depuis 2009 avec le club de l’armée. Au cours de cette période, il est parvenu deux fois à hisser l’équipe jusqu’au titre de champion de Russie.

Sous la direction de Sloutski, le club a également remporté à deux reprises la Coupe et la Supercoupe de Russie. Pendant les saisons 2009-2010 et 2011-2012, Sloutski est parvenu à mener le CSKA jusqu’aux quarts de finale de la Ligue des Champions de l’UEFA.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.