Douze lieux de baignade à Saint-Pétersbourg et dans ses environs

Shutterstock/Legion-Media
Il y a beaucoup d’endroits dans et autour de Saint-Pétersbourg où vous pouvez tremper vos pieds dans l’eau. Les longs hivers de la capitale du Nord rendent l’accessibilité de ces lieux en été d’autant plus agréable.

La liste suivante vous propose les meilleurs endroits pour profiter de l’eau (y compris des étangs et des rivières). Cette liste est loin d’être exhaustive, mais elle fournit un plan ambitieux pour un été réussi. Les premiers six endroits sont situés dans « l’arrondissement Balnéaire » (Kourortny raïon) au nord-ouest de Saint-Pétersbourg, tandis que les six autres sont dispersés dans et autour de la ville. 

Tarkhovka

 

La plage de sable de Tarkhovka n’est pas connue du grand public, mais est ouverte à tous et offre une vue imprenable sur la forteresse de Kronstadt à travers le golfe de Finlande. Ce premier arrêt aquatique dans l’arrondissement Balnéaire est facilement accessible par voiture, par bus ou par train électrique depuis la gare de Finlande, une bonne option pour les weekends en raison de la circulation.

Vous pouvez y accéder des deux côtés, le lac Sestoretsky Razliv étant situé juste entre les routes ferroviaires et l’autoroute Primorskoïe.  

Sestroretsk

 

L’unes des plages les plus populaires de Saint-Pétersbourg avec de nombreux hôtels, bars, restaurants, spas et sanatoriums, dont le plus ancien – Sestroretsky – date de 1898.

Vous pouvez y accéder depuis le parc Doubky au centre-ville, et de là le littoral du golfe de Finlande s’étend vers le nord. Si vous décidez de vous promener plus loin, vous arriverez à Diouny (Dunes), une plage nudiste populaire.       

Solnetchnoïe

 

La plage Laskovy est une autre merveille du littoral de Saint-Pétersbourg où se rendent des foules pour prendre un bain de soleil lors des journées chaudes. C’est aussi un endroit populaire pour les pique-niques.

Le reste du littoral est assez rocheux (surtout à cause des pierres emportées pendant les tempêtes) mais tout aussi beau. Comme plusieurs autres villages le long de la cote, Solnetchnoïe grandit rapidement, sa population a augmenté de presque 50% depuis 2002. 

Repino

 

Outre le musée dédié au grand peintre russe Ilya Répine, la ville de Repino offre aussi une plage populaire, plusieurs restaurants et 14 spas, hôtels et sanatoriums. Visitez le musée, mangez et piquez une tête. 

Komarovo

 

L’atmosphère détendue de Komarovo, ses forêts et ses nombreuses plages ont attiré plusieurs générations de citadins. Il y a quelques restaurants ouverts sur la plage en été, pourtant Komarovo est assez loin de Saint-Pétersbourg, et certains préfèrent les plages plus proches pour leurs visites d’une journée.

Zelenogorsk

 

Zelenogorsk est la dernière ville située à l’intérieur de l’agglomération de Saint-Pétersbourg et une étape sur l’autoroute Saint-Pétersbourg-Vyborg à 50 km du centre-ville. C’est une destination d’été populaire depuis au moins 1870, où les gens viennent chaque année bronzer sur la plage Zolotoï (plage d’or) et tremper leurs pieds dans les eaux froides du golfe de Finlande. On y trouve un club de yacht populaire, qui amarre aussi de petits bateaux sur ses quais. 

Kronstadt

 

Kronstadt est en réalité une ville et une forteresse situées sur l’île Kotline. Célèbre pour sa révolte antibolchevique de 1921, cette ville agréable offre aujourd’hui de nombreux points de vue sur la mer avec trois ports sur sa côte sud.

Ne manquez pas la Cathédrale navale et le Damba, une énorme digue de 25 km de longueur traversant le golfe de Finlande qui protège Saint-Pétersbourg des inondations. Elle traverse l’île en offrant des vues magnifiques.

La forteresse Pierre et Paul

 

La plage la plus populaire du centre-ville, où les gens viennent toute l’année quand il fait beau. Située près de la forteresse au bord de la Neva, la plage est débordée en été, et ce n’est pas surprenant compte tenu de sa petite taille.

Pour moi, l’été à Saint-Pétersbourg et une sortie sur cette plage pour contempler la grandeur de la ville sont deux choses inséparables.

Ile Krestovsky

 

Une autre bonne option au cœur de la ville, c’est l’un des arrondissements les plus tranquilles en semaine quand il y a peu de touristes. Son long littoral est situé entre plusieurs affluents de la Neva et offre un espace généreux pour contempler un coucher du soleil ou organiser un pique-nique.    

Parc du 300e anniversaire de Saint-Pétersbourg

 

Le parc le plus récent de la ville construit pour commémorer le 300e anniversaire de la fondation de Saint-Pétersbourg. Le parc est aussi un des endroits les plus animés, car son territoire est couvert de fontaines, de statues, de 300 pommiers (cadeau de la ville d’Helsinki). On y trouve un phare, une piscine à vagues et même une école de plongée.   

Ile Kanonersky

 

Principal site des douanes de Saint-Pétersbourg, l’île peut paraître un choix étrange. Mais si vous marchez assez longtemps, vous pourrez découvrir un coin privé pour un pique-nique.

Situé près du centre-ville, cette île un peu rugueuse sans aucune infrastructure pour les touristes peut néanmoins offrir de belles vues sur le golfe de Finlande et sur les allées-venues des bateaux près du port. 

Lac Ladoga

 

C’est une option bonus pour ceux qui ont éliminé les onze autres de la liste. A environ 80 minutes de train depuis Saint-Pétersbourg se trouve le plus grand lac d’Europe. La « Route de la vie » commençait ici et a permis de livrer 360 000 tonnes de produits aux habitants de Leningrad pendant le blocus de 1941-1944.

De nos jours, il y a un musée, et le lac est un endroit populaire pour la navigation de plaisance et pour les randonnées. Il y a aussi un phare de 70 mètres de haut qui offre une vue fantastique sur les mirages qui couvrent parfois la surface de l’eau. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.