Les dauphins nous apprendront-ils à communiquer avec d’autres animaux ?

19 septembre 2016 Victoria Zavialova
Un chercheur russe a enregistré la conversation de deux dauphins et affirme que l’étude de leur langage pourra aider les hommes à communiquer avec d’autres animaux.
Dophins
Des dauphins. Crédit : Vostock-Photo

Les chercheurs de la réserve naturelle de Karadag, en Crimée, qui ont enregistré la conversation de deux dauphins grâce à un micro sous-marin spécial espèrent que leurs études permettront à l’homme de communiquer avec d’autres créatures. Ils ont réussi à distinguer dans ce « dialogue » des mots et des propositions.

« Mes études précisent les signaux acoustiques qui peuvent être considérés comme une langue parlée hautement développée, mais des recherches supplémentaires s’imposent, a indiqué à RBTH Viatcheslav Riabov, dirigeant de l’expérience. L’étude du langage des dauphins pourrait servir à s’exprimer lors de contacts avec (…) d’autres espèces animales ».

L’homme est incapable d’entendre les signaux émis par les dauphins. Pour pouvoir parler aux dauphins il faut mettre en place un appareil qui transformera leur langage en signaux audibles pour l’oreille humaine, a expliqué Viatcheslav Riabov.

Les chercheurs ont travaillé avec deux grands dauphins, Iacha et Iana, un mâle et une femelle, et ont enregistré leur conversation pour la décomposer ensuite en différents éléments. Les sons générés par l’un des cétacés diffèrent de ceux émis par son interlocuteur. La différence consiste dans le spectre et la fréquence des pulsations. Certains enchaînements de sons ne se répètent pas, ce qui permet de supposer que chacune des pulsations représente un phonème à part ou un mot de la langue des dauphins.

Il s’avère que les dauphins savent attentivement écouter sans interrompre leur interlocuteur. Pour le reste, les échanges d’informations entre deux dauphins rappellent une conversation humaine. Toutefois, le diapason spectral de leur langage est vingt fois plus large, ce qui fait que la communication entre ces mammifères est plus informative : en un temps donné, un dauphin transmet beaucoup plus d’informations à son interlocuteur qu’un homme n’en révèle au sien.

Lire aussi :

Les léopards réintroduits dans le Caucase après 50 ans d’absence

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook