En Russie, le nombre d’étudiants étrangers augmentera d’un tiers

26 janvier 2017 Elena Prochina
Les établissements d’enseignement supérieur russes sont prêts à accueillir 50 000 étudiants étrangers en plus. Encore une bonne nouvelle : la procédure de délivrance des visas étudiants sera simplifiée.
Foreign students
Les établissements d’enseignement supérieur russes sont prêts à accueillir 50 000 étudiants étrangers en plus. Crédit : Photo de presse

Le nombre de places réservées aux étudiants étrangers dans des établissements d’enseignement supérieur russes augmentera considérablement, a déclaré l’adjointe à la ministre russe de l’Enseignement, Lioudmilla Ogorodova. 

« Avec la ministre, nous avons pris la décision d’augmenter le nombre de quotas d’étudiants étrangers. Nous avons demandé 50 000 places supplémentaires, ce qui correspond à peu près à une augmentation de 30% », a déclaré Mme Ogorodova. À l’heure actuelle, la Russie offre 150 000 places aux étudiants étrangers.

La responsable a également fait remarquer que les établissements d’enseignement supérieurs russes étaient prêts à accueillir une telle quantité d’étrangers. Les investissements faits par l’Etat au cours de ces dernières années dans la science et l’éducation ont permis de créer des locaux pour les étudiants étrangers dans de nombreuses universités russes et de mettre en place des programmes en langue anglaise.

Ce sont les études dans le domaine de la médecine, de l’ingénierie, de la pharmaceutique et des technologies de l’information qui sont les plus populaires auprès des étudiants étrangers, a en outre précisé Mme Ogorodnikova. 

Par ailleurs, un soutien à l’obtention de visa sera proposé à tous les étudiants étrangers durant leurs études. Un amendement à la législation qui a été soumis à l’examen du gouvernement permettra aux étudiants rejoignant une université russe de ne pas avoir à faire plus d’une demande de visa. Ainsi, ils pourront se servir du visa qu’ils avaient reçu lors de leur candidature.

Lire aussi :

Ces étudiants français qui ont choisi la Russie

Pourquoi les universités russes font pâle figure dans les classements internationaux

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook