La moitié des Russes craignent que la crise syrienne déclenche une 3ème guerre mondiale

3 novembre 2016 Irina Doubova
People
Crédit : Alexey Malgavko / RIA Novosti

Près d’un Russe sur deux (48%) craint que les tensions entre la Russie et l’Occident au sujet de la Syrie ne déclenchent une troisième guerre mondiale, révèlent les résultats d’une étude réalisée par l'institut de sondages indépendant Levada. 

Selon l’enquête, plus d’un tiers des personnes interrogées (39%) sont convaincues que la Russie et les pays occidentaux n’arriveront pas à un compromis sur la crise syrienne. 35% espèrent un règlement pacifique du conflit. Cependant, plus de la moitié (52%) des sondés sont favorables aux frappes aériennes russes en Syrie. Seuls 26% des Russes y sont opposés.

Rappelons que selon les données d’une enquête menée par le centre Levada dans les premiers jours suivant le début de l’opération russe en Syrie, 41% des personnes interrogées considéraient les actions russes comme « plutôt positives » et 31% comme « tout à fait positives ».

En ce qui concerne les relations entre la Russie et d’autres pays sur fond de bombardements, 21% des Russes estiment qu’elles se sont améliorées, 32% pensant le contraire. Cependant, 49% des personnes interrogées considèrent que la Russie doit continuer de s’impliquer dans la situation en Syrie, 28% des personnes interrogées affirmant le contraire.

La situation générale en Syrie n’est suivie de près que par 18% des citoyens du pays. Plus de la moitié (64%) d’entre eux sont un peu informés sur la situation. 17% des personnes interrogées ne sont pas du tout au courant des derniers évènements. Le sondage a été réalisé du 21 au 24 octobre après de 1 600 personnes de plus de 18 ans de 48 régions du pays.

Lire aussi :

Les Russes désignent leurs amis et leurs ennemis

Le tiers des Russes estime inutile de participer aux prochaines législatives

Que signifie la liberté pour les Russes ?

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook