La Russie, premier pays au monde à établir des standards pour le tourisme en Arctique

Michael Runkel/Image Broker/Global Look Press

Suivez Russia Beyond sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le 30 juin 2022, en Russie, entreront en vigueur de nouvelles normes réglementant l’industrie du tourisme dans les régions arctiques, dévoile sur son site l’agence fédérale Rostourizm. Une initiative à ce jour sans équivalent dans le monde.

Ces standards se penchent sur les aspects les plus divers de ce secteur, des recommandations pour l’organisation d’excursions et voyages par les agences touristiques aux exigences en matière de qualifications du personnel évoluant dans ce domaine, en passant par les règles concernant les infrastructures, la signalisation, les transports ou encore la communication avec les services de secours ; le tout, en tenant compte des spécificités locales.

« Le tourisme arctique est incroyablement varié et prometteur, avec des divertissements pour presque tous les goûts. Cependant, il ne faut pas oublier que c'est une région qui a ses propres caractéristiques culturelles et historiques, avec un climat rude et changeant. C'est aussi une région de nature sauvage avec de nombreuses zones protégées. Tout cela, toutes ces nuances, nous les avons prises en compte lors de la création de normes nationales pour le tourisme arctique. Elles créent des règles du jeu uniformes et claires pour les entreprises, et des conditions de voyage sûres et confortables pour les touristes », a déclaré Zarina Dogouzova, directrice de Rostourizm, ajoutant que l’expérience russe pourrait par la suite servir d’exemple pour d’autres pays.

Par ailleurs, selon les autorités et professionnels, l’apparition de telles normes permettra un développement et une démocratisation de ce qui apparaît encore comme une niche touristique. Actuellement, le tourisme en Arctique se distingue en effet par des prix élevés, s’expliquant par la rareté de l’offre.

« La destination arctique est encore explorée principalement par des touristes individuels. Les infrastructures et les entreprises d'accueil locales sont très limitées, ce qui affecte le niveau des prix. Néanmoins, la demande de voyages dans l'Arctique va augmenter. Des exigences claires permettront d'améliorer la qualité du produit et d'augmenter le nombre d'offres pour la destination arctique », assurent à cet égard les experts de l’agence de voyage ALEAN, cités par l’Association des tour-opérateurs de Russie (ATOR).

Dans cet autre article, nous vous emmenions justement, en images, à la découverte de la Tchoukotka, ce bijou aux confins de l'Arctique.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies