Instaweek : L’automne aux quatre coins d’un grand pays

instagram
Pays aux territoires immenses, la Russie compte également un grand nombre de zones naturelles et de climats très différents. L’automne vient s’installer progressivement, se propageant de région en région. RBTH vous présente le pays aux parures d’automne.

 

 

Le territoire de Perm (Oural méridional) est connu pour ses forêts qui recouvrent plus de 70% de la région. Se retrouver en automne parmi les arbres multicolores, c’est réaliser un voyage dans un conte de fées.

 

 

Et bien qu’ils soient habitués, les habitants du territoire de Perm ne se lassent pas de photographier leur nature et de partager leurs clichés sur Instagram.  

 

 

Sur la photo : une parure au charme automnal pour le territoire de Perm

 

 

Le début de l’automne est la meilleure saison pour voyager dans l’Oural, ce carrefour entre l’Europe et l’Asie.

 

 

En bachkir, Oural signifie ceinture. Selon un conte local, il était une fois un géant qui portait une grosse ceinture à poches très profondes où il fourrait ses richesses. L’Oural en automne est une véritable trésorerie multicolore de la nature.

 

 

Sur la photo : le parc naturel Oleni Routchi (Ruisseaux des cerfs)

 

 

Sur la photo : l’église de la Résurrection du Christ à Soussanino. La photo rappelle le tableau Les Freux sont de retour d’Alexeï Savrassov, bien que le grand peintre ait représenté le printemps.

 

 

Sur la photo : Tchandalaz, massif rocheux dans le sud du territoire du Primorié (Extrême-Orient russe). Les versants des montagnes sont recouverts d’épaisses forêts qui en automne sont surmontées de nuages de brume.

 

Фото опубликовано @jv36rus

 

 

Sur la photo : l’Amirauté, ensemble architectural de style hollandais situé au bord du Grand lac du parc Ekaterininski à Pouchkine (Saint-Pétersbourg). Ce sont peut-être des paysages du genre qui inspiraient le célèbre poète Alexandre Pouchine, car il aimait l’automne plus que toute autre saison.

C’est ici, dans cette ville qui portait alors l’appellation de Tsarskoïe Selo, qu’il a fait ses études. Le parc est resté intact depuis l’époque de Pouchkine et il est facile de se représenter le jeune poète qui, assis sur un banc, attend que vienne l’inspiration en observant les feuilles mortes tournoyer et tomber à ses pieds.

 

 

L’automne en Crimée (sud), ce sont des forêts bariolées encadrées par des rochers et par la mer qui changent également de couleur.

 

 

Connue pour la diversité de ses zones climatiques, la presqu’île ne désemplit pas en automne. Nombreux sont les touristes qui viennent pour se laisser envoûter par la parade des couleurs et leur contraste. C’est à vous couper le souffle !

 

 

Sur la photo : la forêt criméenne sortie tout droit d’un conte de fées.

 

 

Sur la photo : Sotchi, l’arrondissement Krasnaïa poliana qui a accueilli les XXIIe Jeux olympiques d’hiver en 2014. Dans quelques jours à peine, Krasnaïa poliana deviendra un paradis pour les skieurs. En attendant, les amateurs de randonnées profitent des derniers beaux jours pour admirer les couleurs de l’automne sur la côte nord-est de la mer Noire.

 

 

Sur la photo : le siège du ministère de l’Agriculture du Tatarstan (région de Volga) entouré d’arbres en automne, l’un des principaux sites touristiques de Kazan (le chef-lieu de la république).

Lire aussi :

Instaweek : Cette casse-cou russe vous donnera le vertige

Instaweek : Le festival Cercle de lumière vu par les Moscovites

Instaweek : Les temps forts de la Mercedes-Benz Fashion Week Russia

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.