Moscou en tramway : éclectisme architectural et ruelles enneigées

Crédit : PhotoXPress

Crédit : PhotoXPress

Les ballades urbaines bercées par les cliquetis du tramway séduiront les cosmopolites, les anthropologues et les amateurs de découvertes. RBTH vous présente trois des meilleurs itinéraires de tramway au centre de Moscou.

À la différence de Prague, Vienne, Riga et de très nombreuses autres villes d'Europe, Moscou ne dispose pas à proprement parler d'un centre historique. Semblable à un bulbe d'oignon, le paysage architectural du centre de Moscou est composé de nombreuses couches.

Ce dernier a également été remodelé en profondeur pendant la période soviétique :  au cours des années 1970-1980, de nombreuses ruelles historiques et demeures du XIXe siècle ont laissé place à de larges avenues et des blocs de gratte-ciels standardisés.

Le centre a par la suite été complètement envahi par le style « néo-moderne » postsoviétique du début des années 2000, puis par le développement des immeubles de bureaux du début des années 2010, c'est pourquoi les moulures décoratives y côtoient les façades de verre des centres d'affaires. C'est pourtant cela qui rend une ballade en tramway à travers le centre de Moscou aussi intéressante.

Si vous vous rendez à Moscou durant la période de Noël et des vacances de fin d'année, il existe au minimum trois bonnes raisons de faire une ballade en tramway. Le tramway se révèle le meilleur moyen de voyager par temps froid ou glacial à Moscou. Il suffit de s'asseoir dans l'un des tramways circulant doucement à travers la ville pour la découvrir en détail sans risquer d'attraper un rhume. Après tout, dans les tramways, l'ensemble des places assises bénéficient du chauffage électrique.

La deuxième raison : с'est pratique ! En 2014, la totalité des arrêts des moyens de transport terrestres situés au centre ont été équipés de tableaux électroniques fournissant une estimation précise du temps d'attente. Par ailleurs, tous les itinéraires ici présentés ne prennent pas plus de 25 minutes et permettent d'effectuer une correspondance avec les stations de métro du centre afin de vous permettre de planifier facilement votre journée.

Dernier argument en faveur d'une ballade hivernale : le tramway est bon marché ! Un trajet ne coûte que 40 roubles. Les cartes bleues habituelles peuvent être utilisées dans les tramways (ainsi que les cartes universelles « Troïka »), vendues dans les stations du métro.

Ligne 9 : Rue Lesnaïa, 20 minutes aller-retour

La plus historique

La place Blanche près de la station Belorousskaïa. Crédit : ITAR-TASS

Ce tramway emprunte la plus ancienne ligne de Moscou, ouverte sur la rue Lesnaïa voici 115 ans (en 1899). Aujourd'hui, la ligne de tramway n°9 est la plus courte de la capitale, décrivant une boucle à l'intérieur du district central entre les stations Belorusskaïa et Novoslobodskaïa, tandis que son point de départ coïncide avec le terminus de la ligne. L'arrêt se trouve à proximité de la station de métro Belorusskaïa, face aux immeubles de bureaux de la rue Lesnaïa.

Crédit : ITAR-TASS

Cet itinéraire conviendra parfaitement à tous ceux qui souhaitent visiter la place Blanche, en particulier lorsque cette dernière est décorée et illuminée à l'occasion des fêtes de fin d'année. On peut également achever sa balade dans l'un de ses restaurants ou cafés cosy.

Si vous aimez la nouveauté, je vous recommande de visiter les cafés de deux chaînes russes en forte croissance « Kofein » et « Kulinarnaïa lavka bratev Karavaev » (le magasin culinaire des frères Karavaev).

Ligne 39 / Ligne 3 : Tchistie Proudy -Paveletskaïa, 15 minutes

La plus pittoresque

Crédit : RIA Novosti

La ligne commence à l'arrêt de tramway situé devant la station de métro Tchistie Proudy et s'aventure à travers une partie de la ceinture des boulevards de Moscou, avec ses nombreux hôtels particuliers du XIXe siècle. Le tramway enjambe ensuite la Moskova au niveau de la confluence avec la rivière Iaouza.

Le pont offre une vue époustouflante donnant sur l'un des célèbres gratte-ciels staliniens, l'immeuble du quai Kotelnitcheskaïa dans lequel vivait l'élite artistique et théâtrale de l'Union soviétique.

Le tramway s'arrête ensuite à la station de métro Novokouznetskaïa, puis continue en direction de la station Paveletskaïa. C'est ici que s'achève la partie pittoresque de la ligne. Vous pouvez ensuite sortir à Paveletskaïa ou bien retourner à Novokouznetskaïa, où vous pourrez flâner sur la nouvelle promenade de la ville, la rue Piatnitskaïa, devenue piétonne en 2014.

Crédit : PhotoXPress

Si vous décidez de poursuivre le voyage en tramway, attendez-vous à voir de très nombreuses zones industrielles et des kilomètres de blocs d'appartements identiques. Le monastère de Saint-Danilovsky tranche tout de même la monotonie du paysage, ainsi que le marché Danilovsky (métro Toulskaïa) et les immeubles staliniens situé au terminus : la station de métro Universitet.

D'ici, vous pouvez gagner la plateforme d'observation rénovée de la colline aux moineaux et prendre la mesure de l'envergure du bâtiment principal de l'Université d'État de Moscou, l'un des célèbres gratte-ciels staliniens de Moscou (préparez-vous dans ce cas à un voyage de deux à trois heures).

Ligne 7 : Novoslobodskaïa-Komsomolskaïa, 25 minutes

La plus « anthropologique »

Crédit : ITAR-TASS

Si vous empruntez le tramway situé à l'arrêt de la station de métro Novoslobodskaïa jusqu'au métro Komsomolskaïa, vous pourrez alors découvrir à quoi ressemble aujourd'hui la vie dans le centre de Moscou. Le tramway s'arrête au musée Dostoïevski, au théâtre de l'armée russe, au théâtre des bêtes de Dourov, continue le long de la plus grande mosquée en cours de construction à Moscou à proximité du complexe sportif Olympyisky, tourne ensuite sur la rue Giliarovsky et continue en direction de la Place des trois gares.

Si l'architecture vous passionne, vous pouvez descendre au niveau de la rue Giliarovsky qui abrite une petite zone de style art nouveau miraculeusement préservée à Moscou. Si vous êtes amateur de cuisine russe et parlez quelque peu le russe, vous devez continuer pendant 20 minutes le long de la station de métro Sokolniki, passer le pont sur la Iaouza et sortir à la station de métro Place Préobrajenskaïa, où se trouve le marché Préobrajensky à l'intérieur de l'ancien monastère.

Ici, vous pourrez acheter de la choucroute russe, des mandarines d'Abkhazie et du fromage d'Adjarie aux prix les plus bas (une variante idéale pour tout ceux qui sont à l'aise avec la langue russe : il vous suffit de demander aux passants : « Gdye rynok? (Où est le marché ?) ».

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.