Dix destinations pour passer des vacances incroyables sur les côtes russes

Si vous comptez vous rendre en Sibérie cet été, vous y verrez probablement des foules de personnes amassées sur les côtes des rivières et des lacs locaux pour prendre un bain de soleil. Après un long hiver de neige et de glace, les températures en Russie grimpent souvent durant les mois d’été. Pique-niquer et aller à la plage sont des traditions dans le pays. C’est pourquoi RBTH a sélectionnée ce mois-ci dix des meilleurs endroits de Russie pour se reposer sur la plage cet été.

1. Lac Tourgoïak


Crédit photo : Merkouri Golodnov / RIA Novosti

La zone montagneuse de l’Oural située entre les villes d’Oufa et de Tcheliabinsk est composée de sommets couverts de forêts dominant des lacs bleus. L’eau du lac Tourgoïak, près de la ville de Miass, est si transparente qu’on le compare souvent au lac Baïkal.

Le complexe hôtelier Golden Beach, à proximité du Tourgoïak, offre des chambres modernes, des saunas, ainsi que des équipements de location pour la plongée, la planche à voile et la voile. Les prix des chambres du Golden Beach débutent à 95 euros.

L’agence de voyages Empire of Tourism, installée à Moscou, propose des forfaits touristiques à destination du lac Tourgoïak avec un logement au Golden Beach.

2. Khabarovsk

Crédit photo : GeoPhoto

Située dans l’Extrême-Orient russe, la ville de Khabarovsk surplombe l’imposant fleuve Amour, qui sépare la Russie de la Chine. Au sud du centre de la ville, ses habitants peuvent se relaxer en été sur une longue plage de sable au bord du fleuve.

Khabarovsk possède l’un des districts côtiers les mieux développés de Russie orientale. La rue Naberejnaïa, promenade au bord l’Amour, longe la plage de Khabarovsk et abrite un parc calme et quelques musées. 

L’hôtel Parus (rue Chevtchenko, 5) se trouve à quelques pas de la plage. Les chambres standard coûtent environ 125 euros par nuit.

3. Lac Onega


Crédit photo : GeoPhoto

La ville de Petrozavodsk en Rébublique de Carélie, au nord-ouest de la Russie, repose au bord du lac Onega, le deuxième lac le plus grand d’Europe. Petrozavodsk est le point de départ idéal pour explorer les nombreux points d’eau de la région ou admirer une partie de la plus belle architecture en bois du pays sur l’île de Kiji.

L’agence de voyage Around.ru à Petrozavodsk (rue Souoïarvskaïa, 32-a) propose des cours de planche à voile sur le lac Onega de juin à fin août. Ces leçons coûtent de 85 à 105 euros, en fonction de la durée et du niveau. Sinon, vous pouvez également louer du matériel de voile pour 11 euros de l’heure ou retourner à la plage afin de travailler votre bronzage près de la station de surf.

4. Péninsule de Kola


Crédit photo : GeoPhoto

La Péninsule de Kola, dans le nord-ouest de la Russie, surplombe la mer Blanche. Très différentes des destinations côtières habituelles, la plupart de la péninsule de Kola se situe au-delà du cercle polaire et son littoral accidenté regorge de pierres d’améthyste.

En été, le soleil brille sur la péninsule près de 24 heures par jour. Kola Travel prévoit des trips de trois nuits dans une partie reculée de la région. Les touristes peuvent y séjourner dans des cabanes avec un accès au sauna et des vues sur le soleil de minuit.

5. Golfe de Finlande


Crédit photo : Lori / Legion Media

La côte nord du golfe de Finlande offre des plages de sable bordées de pins et devient progressivement un lieu de villégiature prisé par les habitants de Saint-Pétersbourg et de sa région en été.

Le petit village de Repino est un endroit idéal sur le golfe pour passer quelques jours à la plage. Il comprend plusieurs hôtels, dont le luxueux Residence Hotel and Spa (1, rue Vokzalnaïa, chambre double à 145 euros). Une fois à Repino, visitez la maison-musée où le peintre Ilia Repine a vécu. Irina Panina, guide privée originaire de Saint-Pétersbourg, vous aidera à planifier votre excursion à Repino.

6. Vladivostok


Crédit photo : Assia Orlova

La ville de Vladivostok, sur la mer du Japon, marque la fin de bien des voyages d’été à travers la Russie sur le Transsibérien. Située à l’extrémité de la péninsule Mouraviov-Amourski, Vladivostok constitue un point de départ vers certaines des îles russes les plus au sud abritant de nombreuses belles plages de sable.

Les îles de Popov et Reïneke, au large des côtes de Vladivostok, disposent chacune de plages préservées qui attirent tant les locaux que les voyageurs durant l’été. L’agence de voyages Miracle Travel organise des excursions d’un jour sur l’île de Popov entre juillet et septembre.

7. Sotchi


Crédit photo : Lori / Legion Media

Longtemps célèbre pour être la première station balnéaire de Russie, cette ville au bord de la mer Noire a connu une renommée mondiale pour avoir accueilli les Jeux olympiques d’hiver 2014. Malgré une énorme explosion dans le secteur de la construction avant ces JO, Sotchi reste un lieu extraordinaire pour se reposer sur la plage.

Le Marins Park Hotel de Sotchi, situé entre le parc de la ville et la mer, propose des chambres à 75 euros la nuit. Des vols sont prévus de Sotchi vers la plupart des grandes villes russes. En s’organisant à l’avance et en étant flexibles sur les dates, vous pourrez trouver des billets aller-retour vers Sotchi à partir de Moscou ou Saint-Pétersbourg pour 220 euros.

8. Le lac Baïkal


Crédit photo : GeoPhoto

Le Baïkal, en Sibérie orientale, contient 20% de l’eau douce mondiale et est le lac le plus profond de la planète. La plupart des visiteurs se rendent à Listvianka sur la côte ouest du lac, mais le littoral est possède des plages de sable fin de bien meilleure qualité. 

UU Hostel, dans la ville voisine d’Oulan-Oude, propose un voyage de trois jours qui s’arrête à Oust-Bargouzine (de 145 et 475 euros par personne en fonction de la taille du groupe).

La « Compagnie de navigation intérieure en Sibérie orientale » assure le transport par ferries de la ville d’Irkoutsk à Oust-Bargouzine (100 euros). Le site de l’entreprise affiche des horaires très complets. 

9. La Volga à Samara


Crédit photo : Lori / Legion Media

La ville russe historique de Samara s’élève sur les bords de la Volga, plus long fleuve d’Europe. Samara dispose d’une large plage de sable très prisée en été par sa population et sur laquelle on peut prendre des bains de soleil, nager, manger un bout dans les cafés le long de la plage ou jouer au volley.

Si vous n’aimez pas spécialement le soleil et le surf, allez flâner sur la digue de l’avenue Voljski et arrêtez-vous pour boire une bière bien froide dans la célèbre brasserie Jigouli (au numéro 4). Le magnifique Bristol-Zhiguli Hotel (111, rue Kouïbycheva) est juste à quelques pâtés de maison de la plage. Le prix des chambres débute à 75 euros la nuit.

10. Parc national Kourchskaïa Kossa


Crédit photo : Igor Zarembo / RIA Novosti

Au nord de la ville russe de Kaliningrad se situe l’isthme de Courlande, une péninsule de 98 kilomètres sur la Baltique renfermant des dunes de sable vallonnées et des plages isolées.

Vous pourrez y visiter le parc national Kourchskaïa Kossa, à l’extrémité sud de l’isthme via une excursion d’un jour en partant de Kaliningrad ou en logeant à l’hôtel Altrimo (rue Porganitchnaïa, 11, pour 75 euros la nuit) dans la ville côtière de Rybatchi. Swena Tours à Kaliningrad (rue Ouniversitetskaïa, 2, bureau 404) vous aidera à organiser un trip sur le littoral.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.