Contreplaqué pour méthaniers: une première compagnie russe agréée par le français GTT

Sergueï Gouneïev/Sputnik

Suivez Russia Beyond sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Sveza, cette entreprise spécialisée dans la production de contreplaqué, est devenue la première société russe à être agréée par le français Gaztransport & Technigaz (GTT) en tant que fournisseur de matériau pour méthaniers de transport de gaz naturel liquéfié (GNL), informe l’agence TASS, se référant au service de presse de la firme.

« La société GTT a approuvé l’utilisation du contreplaqué Sveza Gas dans le nouveau système de confinement NO96 Super +. Sveza est ainsi le premier fabricant russe à devenir un fournisseur agréé selon cinq technologies développées par GTT et à se conformer pleinement aux exigences de la construction de réservoirs à membrane pour méthaniers », indique le communiqué.

La technologie NO96 Super+ permet en effet aux expéditeurs du fret de réduire les pertes lors du transport du GNL sur de longues distances en préservant la température. À l’échelle mondiale, seuls cinq producteurs sont pour le moment agréés à produire du contreplaqué qui se conforme aux standards de GTT.

Il est prévu que l’agrément en question permette d’augmenter de 20% le volume de livraisons du contreplaqué produit par la société Sveza aux chantiers navals asiatiques, et ce, à l’horizon de 2-3 ans. Ainsi, une commande a déjà été passée par la Corée du Sud.

« Ayant reçu un avis favorable, nous avons pu augmenter notre portefeuille de projets », précise Sviatoslav Sarson, directeur marketing, cité dans le communiqué. Une augmentation des volumes de production est donc prévue.

Dans cet autre article, nous vous annoncions le rachat, par le russe Novatek, des parts de TotalEnergies dans la joint-venture Terneftegaz. 

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d'interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies