Des scientifiques russes prélèvent en Antarctique de la glace vieille de près de 600 000 ans

Pixabay

Suivez Russia Beyond sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Au-dessus du lac subglaciaire Vostok, en Antarctique, des chercheurs russes ont remonté d’une profondeur de 3 453 mètres une carotte de glace vieille de 567 000 ans, annonce sur son site l’Institut de recherche scientifique arctique et antarctique.

Or, longue de 133,63 mètres, cette carotte devrait permettre de considérables avancées dans la compréhension de phénomènes passés, mais aussi futurs.

« Les carottes de glace peuvent être utilisées pour reconstituer avec précision le régime de température, estimer l'activité solaire et volcanique, la densité et la composition gazeuse de l'atmosphère et déterminer la teneur en gaz à effet de serre. Nous serons en mesure de tirer des conclusions sur les changements biologiques, historiques et même économiques de notre civilisation. Mais surtout, nous serons en mesure de construire des modèles des futures fluctuations climatiques possibles de la planète », a en effet souligné Alexandre Makarov, directeur de l’institution.

Par ailleurs, les spécialistes ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin, et ambitionnent, dans le cadre de ce projet, d’extraire, d’ici mars 2023, une carotte de 1,2 million d’années d’âge à une profondeur de 3,61 kilomètres.

Pour autant, ce n’est pas la première fois que les scientifiques russes mènent de tels travaux. En février 2012, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, un forage avait en effet permis d’atteindre la surface du lac, située 3 769,3 mètres sous la glace de l’inlandsis. Les prélèvements alors effectués avaient apportés des résultats d’importance mondiale dans l’appréhension de l’environnement unique que représente ce plan d’eau subglaciaire. Deux ans plus tard, une autre carotte, de 71 centimètres de longueur, avait également été extraite.

Dans cet autre article, découvrez cette église orthodoxe bâtie par les Russes en Antarctique.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies