Startup : la réponse russe au film The Social Network

Le film plonge les spectateurs dans l'univers des années 1990, l'époque de la formation des entrepreneurs russes. Crédit : Kinopoisk.ru

Le film plonge les spectateurs dans l'univers des années 1990, l'époque de la formation des entrepreneurs russes. Crédit : Kinopoisk.ru

Startup, premier film russe sur le secteur des TIC qui s'inspire des histoires de grands entrepreneurs russes de l'industrie informatique, sort sur les écrans.

« En concevant Startup, nous voulions surtout raconter l'histoire du moteur de recherche Yandex, car c'est l'exemple le plus vif d'une entreprise russe qui a été créée à partir de zéro avant de devenir une grande entreprise russe. Grâce à l'IPO organisée il y a quelques années, Yandex a réussi à montrer de quoi il était capable non seulement à son propre pays, mais au monde entier », dit la productrice du film Irina Smolko, citée par le site officiel du projet. « Dès que nous avons compris qu'il y avait une belle histoire, nous nous sommes posé la question suivante : serait-ce l'histoire de Yandex ou bien un film consacré à l'industrie informatique russe en général ? En fin de compte, nous avons choisi la seconde option ».

Les créateurs du film soulignent tout de même que c'est l'histoire de Yandex qui est au centre du sujet. Cependant, d'après les représentants de l'entreprise Yandex, sa seule contribution dans la production était une interview accordée à l'équipe de Startup par le défunt cofondateur de la société Ilia Segalovitch.

Dès le début, le film plonge les spectateurs dans l'univers des années 1990, l'époque de la formation des entrepreneurs russes. Deux amis, l'étudiant en mathématiques de talent Boris et l'entrepreneur né Vsevolod, conçoivent un moteur de recherche. La gloire, l'argent, le succès – cela arrivera plus tard. Mais au début, les héros sont confrontés à plusieurs défis, dont le plus important est sans doute le manque de temps à consacrer à leurs proches. Tout comme dans The Social Network et Jobs.

Le film se porte sur les difficultés et les perspectives de l'industrie informatique de Russie. Le réalisateur et la productrice de Startup ont organisé une véritable recherche, ayant réalisé des dizaines d'interviews de leaders du secteur dans le pays. Ainsi, Startup est partiellement un documentaire, une sorte de manuel d'organisation des startups en Russie.

Bande-annonce du film Startup

Donc, l'histoire du moteur de recherche Holmes (c'est le nom choisi pour le film), développé par les principaux personnages, comporte toutes les étapes typiques du développement de n'importe quelle startup. Besoin d'argent pour de nouveaux équipements ? Nous y trouvons la rencontre avec des investisseurs. Problèmes de rentabilité ? Un soir, le chef de la compagnie reste en tête à tête avec une employée qui écrit une thèse sur la publicité contextuelle et cela change tout. Des difficultés dans la famille et des conflits entre les fondateurs concernant les profits ? Bon, cela arrive, on avance. Après avoir franchi tous les obstacles, la société conclut avec succès l'introduction en bourse.

Il est à noter qu'il existe en effet une autre version du film dite « didactique ». À la demande du Centre du développement des innovations de Moscou, Startup a été refait pour mettre un accent sur le plan pratique de la création d'une entreprise. D'après les experts du Centre du développement des innovations, cette version représente un matériel didactique idéal pour les jeunes entrepreneurs.

Le public étranger pourra également apprécier le manuel de création d'une « startup à la russe ». Selon des informations pas encore confirmées, la promotion du film aux États-Unis sera dirigée par Michael Barker, co-fondateur de Sony Pictures Classics, qui avait notamment distribué Minuit à Paris et A Dangerous Method.

 

Et vous, irez-vous voir le film Startup ? Donnez-nous votre avis en tweetant @rbth_fr #startup #film


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.