Le théâtre à la portée de tous

Les tablettes digitales sont distribuées à l’entrée avant la représentation. Crédit : Kirill Kalinnikov / RIA Novosti

Les tablettes digitales sont distribuées à l’entrée avant la représentation. Crédit : Kirill Kalinnikov / RIA Novosti

Le théâtre moscovite L’Atelier de Piotr Fomenko lance un système de sous-titrage sur tablettes pour rendre les pièces visibles par les touristes et les malentendants.

Difficile pour un touriste d’aller voir une pièce de théâtre dans le pays qu’il visite sans en connaître la langue. Pas évident de rire ou de pleurer avec le reste de la salle quand les dialogues et l’action restent incompréhensibles. Le programme culturel se limite alors souvent aux ballets et aux musées.

Même problème pour les malentendants qui sont confrontés à cette situation au jour le jour. La troupe L’Atelier de Piotr Fomenko a trouvé la solution : transcrire les sous-titres des spectacles sur des tablettes individuelles.

Les tablettes digitales sont distribuées à l’entrée avant la représentation. Il est préférable de les réserver à l’avance par téléphone car elles sont limitées au nombre de 20. Leur particularité est que le texte en blanc apparaît sur fond noir, ce qui évite de déranger ces voisins durant le spectacle.

Le prix des billets reste inchangé, il suffit juste de laisser une pièce d’identité en caution qui sera conservée dans un coffre spécial dont une clé restera à la réception et l’autre sera donnée au spectateur qui récupérera son passeport après le spectacle.

La première version du programme de sous-titrage des spectacles FOMA a été créé en 2004. Depuis il a été modifié quatre fois.

A ce jour, quatre spectacles du répertoire bénéficient de ces sous-titres : Les trois soeurs de Tchékhov (en anglais, français et allemand), Guerre et paix. Début du roman (anglais et français), Le bonheur conjugual (anglais et français) de Léon Tolstoï, Loups et agneaux (français), d’Alexandre Ostrovski. La liste des spectacles et des langues va être élargie. Viendront prochainement s’ajouter l’espagnol et l’italien.

Projets

Il est question d’installer des dispositifs spéciaux sur le dos des fauteuils afin d’y fixer les tablettes à hauteur idéale pour suivre sans avoir à les tenir à la main.

De plus, il est prévu d’enregistrer une traduction audio. Plus besoin de laisser de caution, juste de prendre les écouteurs et de les brancher. Une autre version améliorée du programme est également en train d’être élaborée, qui permettra de suivre les sous-titrages sur sa propre tablette ou son smartphones, grâce à une application téléchargée par le WiFi gratuit déjà disponible dans l’enceinte du théâtre.

Version courte, retrouvez l’original (en russe) sur le site de Moskovskie Novosti

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.