Quoi de neuf dans l'espace ?

 Le nouvel équipage de la Station Spatiale Internationale (SSI) a réalisé le 29 mars un vol très court sur la navette spatiale. Source : NASA

Le nouvel équipage de la Station Spatiale Internationale (SSI) a réalisé le 29 mars un vol très court sur la navette spatiale. Source : NASA

Le 12 avril 1961, le premier vol d’un homme dans l’espace est parti du cosmodrome de Baïkonour. Iouri Gagarine a volé autour de la terre et est revenu avec succès. En Russie, on peut assister en ce jour à de très nombreux événements, en commençant par les processions de groupes d’initiatives dans les costumes de Iouri Gagarine, de Valentina Terechkova, d’Icar et d’extra-terrestres et en finissant par des fêtes d’enfants au Planétarium de Moscou, où les enfants peuvent rencontrer des cosmonautes et savoir comment fonctionne une station de l’espace, ce qu’est un trou noir et comment se déplacent les planètes.

A la veille de la Journée Internationale des Cosmonautes, qui aura lieu demain, nous avons décidé de regarder vers le futur et de présenter un rapide aperçu des nouveautés du programme spatial russe.

Une réforme ambitieuse

Le gouvernement de Russie a approuvé une réforme du programme spatial. En accord avec les plans promulgués, le volume de la production dans le domaine doit augmenter de deux fois d’ici 2020 par rapport à 2011. La part de la Russie dans la production mondiale de technologie spatiale doit augmenter dans cette période de 10,7% à 16%.

Changement de générations

Après 2020, la fusée lanceur Proton sera progressivement changée pour la fusée de nouvelle génération Angara. L’essaie de lancement de l’énorme fusée Angara est prévu dans le courant de l’année. La mise au point d’une nouvelle fusée a commencé en 1995. Sa caractéristique principale est un module de fusée universel, sur la base duquel on prévoit de créer une famille complète de fusées de diverses classes.

Un gros chantier de construction à l’est

Dès 2013, on commencera à utiliser une partie des équipements construits à l’Extrême-Orient de la Russie au cosmodrome Vostotchny. On prévoit de lancer des fusées dès 2015, et de vols avec pilotes en 2018.

Le plus court vol vers la Station Spatiale Internationale

Le nouvel équipage de la Station Spatiale Internationale (SSI) a réalisé le 29 mars un vol très court sur la navette spatiale. Avant, le voyage jusqu’à la station prenait deux jours, mais cette fois-ci la navette spatiale Soyouz TMA 08M s’est arrimée à la station seulement 6 heures après le lancement du cosmodrome de Baïkonour. L’équipage se composait de deux cosmonautes russes et d’un astronaute de la NASA.

Conducteur de satellites

Outre le déploiement de son système de navigation satellitaire mondial GLONASS, la Russie continue à lancer activement des satellites commerciaux de divers états. En avril, l’appareil russe mettra sur une orbite terrestre de basse altitude un satellite canadien de communication, en mars la fusée lanceur Proton-M avait déjà placé sur orbite un appareil spatial analogue de production mexicaine. La plus importante compagnie de satellites dans le monde Intelsat continue également à faire mettre ses satellites sur orbite à l’aide de fusées russes.

Article rédigé sur des informations de RIA Novosti.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies