Des scintifiques russes ont inventé des lentilles de contact anti-brûlure

La vitesse de récupération de l'œil après le port de la lentille dépendra du niveau d'altération de l'organe et de la substance en cause. Crédit : PhotoXpress

La vitesse de récupération de l'œil après le port de la lentille dépendra du niveau d'altération de l'organe et de la substance en cause. Crédit : PhotoXpress

Des lentilles thérapeutiques soulageront rapidement les yeux brûlés avant l'arrivée des équipes de soin. Elles ont fait l'objet de tests toxicologiques au sein de l'Institut de recherche de médecine physique et chimique de l'agence fédérale médicale et biologique de Russie.

Les lentilles pourront être utilisées immédiatement après la brûlure, avant même que le patient ne soit transféré à l'hôpital. La matière qui les compose neutralisera de façon active les substances nuisibles qui entreront au contact des tissus brûlés.

Leur utilisation est assez simple: elles s'appliquent et se retirent comme un pansement à usage unique. Les chercheurs ont testé plusieurs matériaux avant de trouver la formule idéale.

L'invention fait désormais l'objet d'un brevet. Après avoir été testées sur des animaux au sein de l'Institut de recherche, les lentilles ont été reconnues conformes à des usages médicaux au contact des tissus de l'organisme. Désormais, ce petit miracle doit faire l'objet d'essais cliniques au sein d'établissements spécialisés. S'ils sont validés, ce dont sont persuadés les concepteurs, les lentilles seront produites en série.

Comme l'explique Pavel Gretchichkine, secrétaire du conseil d'experts du parc technologique de Kouzbasski, « un matériel spécial présentant des capacités d'absorption exceptionnelles sera utilisé pour constituer ces lentilles souples. L'application de la lentille sur l'œil blessé permettra de neutraliser les substances nuisibles, les éléments toxiques ou brûlants ainsi que les virus dans toute la cavité orbitaire ».  

Si les essais cliniques sont validés, ce nouveau matériel sera utilisé en premier soin avant l'arrivée des équipes médicales en cas de conditions extrêmes. Les nouvelles lentilles pourront être utilisées par les médecins militaires ou en situation urgente. Elles pourront être employées en cas d'accident, de guerres ou toute autre catastrophe.

La vitesse de récupération de l'œil après le port de la lentille dépendra du niveau d'altération de l'organe et de la substance en cause. En moyenne, la vitesse de récupération peut être  de 2 à 5 fois supérieure à celle que l'on observe en cas de recours aux méthodes traditionnelles.

Selon les scientifiques du parc technologique, les lentilles échangeuses d'ions seront utilisées non seulement dans les établissements médicaux, mais également par les équipes du ministère des situations d'urgences et sur des lieux de fabrication potentiellement dangereux. Rien que sur le territoire russe, deux millions de lentilles seraient nécessaires chaque année.

Paru sur le site d'Itar-Tass le 21 janvier 2013.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.