Roskosmos et l’Agence Spatiale Européenne ont approuvé mardi le texte sur ExoMars

Le projet d’accord sur la mission ExoMars a été approuvé par le Conseil d’administration de l’ASE le 19 novembre. Source : ESA /Service de presse

Le projet d’accord sur la mission ExoMars a été approuvé par le Conseil d’administration de l’ASE le 19 novembre. Source : ESA /Service de presse

Le directeur de Roskosmos, Vladimir Popovkin, et le chef de l’Agence Spatiale Européenne, Jean-Jacques Dordain, se sont rencontrés à Moscou mardi pour signer la version définitive du texte de l’accord du projet ExoMars.

Le directeur de Roskosmos, Vladimir Popovkine, et le chef de l’Agence Spatiale Européenne, Jean-Jacques Dordain, se sont rencontrés à Moscou mardi pour la signature d’un accord définitif concernant le projet ExoMars. L'accord doit ensuite être approuvé par le conseil de l’Agence Spatiale Européenne, a indiqué une personne proche du projet à RIA Novosti.

« Ils vont parapher cet accord, ce n’est pas un état final, mais cela signifie que c’est avec cette version du document que les partis se sont mis d’accord. Ensuite cela doit être confirmé par le conseil d’administration, qui se réunit en mars », a dit l’interlocuteur de l’agence.

La mission ExoMars propose, en 2016, l'envoi d’une sonde en orbite pour la recherche sur Mars et un atterrissage sur la surface du module d’atterrissage, et en 2018, l’envoi d’un rover martien. C’était, à l’origine, un projet conjoint de l’ASE et de la NASA, mais les Américains en sont sortis, et les Européens ont cherché à coopérer avec Roskosmos.

Le projet d’accord sur la mission ExoMars a été approuvé par le Conseil d’administration de l’ASE le 19 novembre. On attendait la signature de l’accord entre Popovkine et Dordain le 27 novembre 2012 à Paris. Il semble cependant que la partie russe n’a pas encore donné son accord sur le texte, le ministère russe des Affaires étrangères a proposé un certain nombre de modifications pour « équilibrer » le document.

Cela provoqua un certain conflit. Le conseil d’administration de l’ASE a déjà approuvé le document, et les Européens n’ont pas voulu y apporter les changements proposés par la Russie. Au final, la signature du document a été reportée à la prochaine réunion du conseil d’administration prévue pour mars 2013. Plus tôt, le chef de Roskosmos, Vladimir Popovkine, a déclaré que l‘accord concernant ExoMars sera entièrement coordonné avec l’ASE jusqu’au 20 janvier 2013.


Article original (en russe) publié sur le site de RIA Novosti.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.