Bilan sportif de l’année 2013

Au terme de l’année 2013, les sportifs russes ont remporté de grands succès sur la scène internationale, en individuel comme par équipe. Les supporters ont également pu assister à trois événements majeurs : la Russie a accueilli les Championnats du Monde d’athlétisme à Moscou, les Universiades d’été à Kazan et les Jeux mondiaux d’arts martiaux à Saint-Pétersbourg.

Capello a conduit l’équipe nationale de football au Brésil

Fabio Capello. Crédit : AP

Sous la direction du spécialiste italien Fabio Capello, l’équipe nationale de Russie a passé avec succès les qualifications en vue de la Coupe du Monde de football 2014, remportant leur billet pour le Brésil en terminant à la première place de leur groupe. Derrière, l’on trouve le Portugal, Israël, l’Azerbaïdjan, l’Irlande du Nord et le Luxembourg.

L’équipe nationale était en effet absente des deux précédentes Coupes du Monde en 2006 et 2010 car elle n’était pas parvenue à se qualifier. Capello bénéficie d’une côte élevée parmi les supporters russes. Il a créé un jeu d’équipe, rendu son football plus spectaculaire et agressif.

L’ensemble du pays a regardé les résultats du tirage au sort de décembre en vue de la Coupe du Monde. Beaucoup estiment que la Russie a été chanceuse. Les adversaires de son groupe sont : la Belgique, l’Algérie et la Corée. L’on ignore pour combien de temps encore Capello travaillera pour la Russie après la Coupe du Monde. Il serait question de prolonger son contrat jusqu’en 2018.

Les Universiades de Kazan

La cérémonie d'ouverture des Universiades de Kazan. Crédit : Rossiyskaya Gazeta

Aux Jeux Mondiaux Universitaires, l’équipe de Russie a établi un record « pour l’éternité » en remportant 155 médailles d’or. Cette édition à domicile des Universiades revêtait une grande importance. Pour de nombreux sports, des représentants des équipes nationales ont été délégués. Toutefois, en Russie même, nombreux étaient sceptiques quant à l’idée de mettre en compétition des sportifs professionnels avec des étudiants ordinaires issus de pays étrangers.

Les Universiades se sont déroulées en grande pompe. Les plus hauts personnages de l’Etat ont assisté aux cérémonies d’ouverture et de clôture. De nombreux complexes sportifs modernes ont été construits à Kazan en vue de la compétition. Le plus important est que, de manière inattendue, le nombre de spectateurs des Universiades s’est avéré très élevé. Pour les compétitions sportives dans lesquelles les Russes excellent, il n’y avait pas assez de billets disponibles.

Les Volleyeurs ont conquis l’Europe

Championnat d'Europe de volleyball féminin 2013, Russie vs. Turquie. Crédit : AP

Pendant vingt ans, l’équipe masculine de Russie n’était pas parvenue à remporter les Championnats d’Europe, bien qu’elle ait connu la victoire aux Jeux Olympiques, à la ligue mondiale et lors de la Coupe du Monde. Et voici qu’elle parvient finalement à devenir la meilleure équipe du vieux Continent. Au cours de la finale de l’Euro 2013 qui s’est déroulée au stade couvert «Parken » de Copenhague, l’équipe de Russie a battu l’Italie 3 à 1. Le géant Dmitri Muserski (2,18m) a été désigné meilleur joueur de la compétition.

Remarquons que la médaille d’or européenne comme la victoire lors de la ligue mondiale 2013 ont été obtenues sous la direction du nouvel entraineur en chef des volleyeurs russes : Andreï Voronkov. Il a succédé au vainqueur des Jeux Olympiques, Vladimir Alekno, qui a décidé de se mettre en congé de l’équipe nationale en raison de la fatigue et de problèmes de santé. L’équipe féminine qui a connu le succès lors des championnats d’Europe en Allemagne a également vécu l’arrivée d’un nouvel entraîneur : Youri Maritchev…

Prix individuels de la Ligue Nationale de Hockey pour Ovetchkine et Bobrovsky

Alexandre Ovetchkine. Crédit : AP

En raison du lock-out de la Ligue Nationale de Hockey, un certain nombre de hockeyeurs russes en contrat avec des clubs de ligues d’outre-Atlantique ont commencé la saison au sein de la Ligue Continentale de Hockey. Lorsque le syndicat professionnel des joueurs et les propriétaires des clubs de la LNH ont finalement conclu un accord, les stars du hockey ont pu retourner en Amérique. L’attaquant Alexandre Ovetchkine et le gardien de but Sergueï Bobrovsky sont devenus les héros du Championnat et ont reçu les plus prestigieuses récompenses individuelles de la Ligue.

En tant que meilleur buteur de la saison, Alexandre a reçu pour la troisième fois de sa carrière le trophée Maurice Richard. Le Russe a par ailleurs été désigné meilleur joueur de la saison régulière. Ovetchkine a également remporté le trophée Hart pour la troisième fois. Le gardien de but des « Colombus » Sergueï Bobrovsky est devenu le seul et unique hockeyeur russe de l’histoire à avoir remporté le trophée Vezina, récompensant le meilleur gardien de la LNH. 

Les Jeux Mondiaux des Arts Martiaux

Les athlètes russes ont excellé, en particulier en boxe, en lutte, jiu-jitsu, kickboxing, sambo (sur la photo), sumo et boxe thaï Crédit : RIA Novosti

Organisées pour la deuxième fois après une première édition à Pékin, les « Olympiades des Arts Martiaux » qui se sont déroulées pour la première fois en Russie, à Saint-Pétersbourg, se sont achevées sur une victoire éclatante du pays hôte. Des compétitions dans quinze sports différents ont eut lieu au sein des quatre enceintes sportives de la ville au bord de la Neva. Au total, les Russes ont remporté 93 médailles : 47 en or, 20 en argent et 26 en bronze. Les athlètes russes ont excellé, en particulier en boxe, en lutte, jiu-jitsu, kickboxing, sambo, sumo et boxe thaï. Au classement par équipes, les Français sont deuxièmes, et les Japonais, troisièmes.  

Le retour victorieux d’Evguéni Pliouchtchenko

Evguéni Pliouchtchenko. 

Le célèbre patineur artistique Evguéni Pliouchtchenko est en novembre dernier retourné sur la glace pour la première fois depuis janvier 2013. Le champion des Jeux Olympiques de Turin de 2006 a remporté le programme court lors du tournoi international Volvo Open Cup qui s’est tenu à Riga.

La Riga Arena n’est bien évidemment pas une étape de série du Grand-Prix mais du fait de la prestation d’Evguéni, la salle était pleine à craquer. 12 opérations, un disque artificiel causant de grandes douleurs dans sa colonne vertébrale exténuée, et pourtant, Pliouchtchenko remporte sa première compétition de la saison olympique.

Le combat Klitchko-Povetkine

Vladimir Klitchko (à g.) et Alexandre Povetkine. Crédit : AFP / East News

Ce combat était attendu depuis 5 ans. Et bien que le combat n’ait pas été très spectaculaire, cela était néanmoins un événement. D’après les statistiques des requêtes sur les moteurs de recherche Internet, le combat entre Alexandre Povetkine et Vladimir Klitchko a même été désigné événement sportif le plus important de l’année.

Le superchampion de la WBA, champion du monde de la WBO, de l’IBF et de l’IBO Vladimir Klitchko a défendu avec succès son titre à Moscou dans le cadre d’un combat contre le champion WBA Alexandre Povetkine. Le combat a duré pendant la totalité des 12 rounds. Klitchko a été désigné vainqueur sur décision unanime des arbitres.

Au-delà de la satisfaction morale qu’apporte la victoire, Klitchko a remporté l’un des plus grands cachets de l’histoire de la boxe : plus de 17 millions de dollars.

Elena Isinbaeva devient triple championne du monde

Elena Isinbaeva. Crédit : AFP / East News

La compétition de saut à la perche féminin s’est déroulée à guichet fermé dans les gradins du stade Loujniki de Moscou. Les supporters russes sont venus soutenir Elena Isinbaeva, et cette dernière a comblé ses nombreux admirateurs. Isinbaeva, unique en son genre est devenue championne du monde pour la troisième fois. Le résultat ayant assuré son triomphe : 4m 89 cm. La principale rivale d’Yelena, l’américaine Jennifer Suhr a obtenu la médaille d’argent en passant la barre des 4 m 82 cm.   

Une fois la victoire acquise, Isinbaeva a annoncé qu’elle mettait un terme à sa carrière et fait part de son souhait de se marier et de devenir mère. Mais elle est toutefois revenue sur sa décision quelques mois plus tard en annonçant qu’elle pourrait faire son retour à l’occasion des Jeux Olympiques de 2016.

Le triomphe des nageurs synchronisés russes aux Championnats du monde de natation

L'équipe russe des nageurs synchronisés. Crédit : Reuters

A Barcelone, l’équipe de Russie a pris la troisième place du tableau des médailles de la compétition. L’équipe américaine a obtenu la première place des Championnats du monde de natation 2013. La deuxième place est revenue aux athlètes chinois.

La Russie a remporté 19 médailles, 9 d’or, six d’argent et 4 de bronze. Sept des neuf victoires russes ont été le fait des nageurs synchronisés. Svetlana Romachina, 15 fois championne du monde a même été conviée par les organisateurs à la cérémonie de clôture de la compétition. Et pas seulement en tant qu’invité. Svetlana a également plongé dans la piscine afin de réaliser son programme solo.

A ce sujet, la Ligue européenne de natation (LEN) a désigné la triple championne Olympique, 15 fois championne du monde, sextuple championne d’Europe Svetlana Romachina meilleure nageuse synchronisée 2013.

Une nouvelle fois les meilleurs en football de plage

La sélection russe de football de plage. Crédit : Ramil Sitdikov / RIA Novosti

Les mots du roi du football brésilien, Pelé selon lesquels : « la Russie deviendra championne du monde de football lorsque le Brésil deviendra champion du monde de hockey » ne sont plus d’actualité. Bien qu’il ne s’agisse pas de football classique mais de sa variante de plage, l’équipe de Russie a remporté pour la deuxième fois consécutive le titre de meilleure équipe du monde.

S’il y a deux ans, lors du championnat du monde organisé en Italie les Russes ont battu en finale les leaders de longue date Brésiliens, cette année la sélection russe a dû entreprendre un long voyage à destination de l’île Pacifique de Tahiti. Le Brésil n’est cette fois pas parvenu à se qualifier pour la finale en raison d’une défaite contre l’Espagne, ensuite vaincue 5 à 1 par la Russie lors de l’ultime match. Le succès de la Russie en football de plage est remarquable pour un pays au climat froid dans lequel il n’est possible de jouer sur le sable que durant trois mois par an.

 

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.