Daniil Kvyat vient de signer chez Toro Rosso

Crédit photo : Imago / Legion Media

Crédit photo : Imago / Legion Media

Dans une interview exclusive accordée à Gazeta.ru, Daniil Kvyat, pilote automobile russe âgé de 19 ans qui vient de signer chez Toro Rosso, a affirmé qu'il avait anticipé cette signature et a également évoqué ses plans pour la saison à venir.

Daniil, comment avez-vous réagi à la signature d'un accord avec Toro Rosso ?

Je suis très heureux d'être en Formule 1, c'était mon rêve et j'ai beaucoup travaillé pour le réaliser. Cela étant, j'avais aperçu une telle proposition, car il y avait ces derniers temps de nombreux signes. Mais c'était quand même une surprise fantastique pour moi.

Vous avez déjà eu l'occasion de vous essayer au volant d'une Formule 1 de Toro Rosso dans le cadre des essais pour les jeunes pilotes à Silverstone. Avez-vous réussi à vous adapter à un nouveau véhicule ?

Je ne suis resté que 22 tours, et ce n'est pas suffisant pour s'adapter. Quand je venais de comprendre ce qui se passait, les essais étaient déjà terminés. Je devrai encore travailler pour m'habituer au plus vite au nouveau véhicule et prendre confiance en moi.

Grâce à mon écurie, je pourrai le faire plus rapidement. Et ce n'est qu'après qu'on réalisera des résultats tangibles.

Quels circuits de la prochaine saison sont pour vous les plus intéressants ?

En Formule 1, tous les circuits sont uniques et intéressants. Mais j'en aime particulièrement quatre : Red Bull Ring, Spa, Monza et Suzuka. J'aime également le Hungaroring, ainsi que les circuits de Singapour et de Monaco.

Aurez-vous encore une occasion de prendre part à des essais avant le début de la nouvelle saison ?

Les programmes sont encore en cours de conception, et je l'ignore pour l'instant. L'écurie va tout annoncer prochainement.

Avez-vous auparavant suivi la Formule 1 ?

J'avais réussi non seulement à suivre les courses, mais aussi à y participer de manière informelle. Tout d'abord, j'assiste souvent aux courses depuis les tribunes, voire parfois depuis les stands. En outre, j'ai pris deux fois part aux épreuves au lever de rideau des Grand Prix, en 2010 et en 2013.

Avez-vous des connaissances parmi les pilotes leaders ?

Je connais un peu Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen, et je connais bien Daniel Ricciardo que je remplacerai chez Toro Rosso.

A-t-il déjà partagé cette expérience avec vous ?

Je n'ai pas encore eu l'occasion de vraiment lui parler.

Le responsable du programme de détection de jeunes pilotes de Red Bull [écurie-mère de Toro Rosso, ndlr] Helmut Marko vous a qualifié d'un « mélange » de Vettel et de Räikkönen. Votre réaction ?

C'est mon patron, et je suis très heureux d’entendre ces mots. J'aime les styles de ces deux pilotes, mais chacun doit avoir sa propre façon de faire, et j'essayerai de trouver la mienne.

Quels sont vos buts pour votre première saison en F1 ?

 Tout d'abord, je dois au plus vite trouver les limites de mon véhicule et voir ce que je peux faire. Puis je vais chercher à en tirer le maximum et à corriger mes fautes.

Serez-vous à l'avenir capable de concourir pour la première place au sein de l'équipe ?

Bien évidemment, c'est mon but principal, et je crois que je peux vraiment l'atteindre.

Que savez-vous du circuit de Sotchi qui accueillera en 2014 le premier Grand-Prix automobile de Russie ?

Le circuit n'a pas encore ouvert ses portes et je ne peux rien dire de précis pour l'instant. Ce sera un événement très important pour la Russie, et je suis persuadé que le Grand-Prix de Sotchi sera magnifique. Je suis extrêmement heureux d'avoir la possibilité de représenter mon pays en Formule 1 dans le cadre de ce championnat.

Source : Gazeta.ru

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies