Tudegecheva a conquis Stoneham

En finale, Ekaterina Tudegecheva a pris le dessus sur la suissesse Patrizia Kumer. Crédit : RIA Novosti

En finale, Ekaterina Tudegecheva a pris le dessus sur la suissesse Patrizia Kumer. Crédit : RIA Novosti

Ekaterina Tudegecheva est devenue double championne du monde à la fin du championnat du monde de snowboard dans la ville canadienne de Stoneham. L’athlète a remporté le slalom parallèle. Pour la première fois dans le tournoi, la sélection russe a réussi à remporter deux médailles.

La sélection de russe a effectué son meilleur résultat dans l’histoire à la fin du championnat du monde de snowboard dans la ville canadienne de Stoneham. Pour la première fois, les russes ont réussi à conquérir deux médailles : une d’or et une de bronze. Dans le classement par équipes, cela a permis à la sélection de se classer huitième, tandis que les canadiens sont arrivés en tête. Ils se sont effectivement révélés dominateurs dans 10 disciplines olympiques où les russes sont aussi classés huitièmes.

Le samedi 26 janvier, la première médaille de l’équipe russe a été apportée par l’américain naturalitsé Vic Wild. Le mari de la championne du monde 2011 Alena Zavarzina en compétition pour la troisième place dans le slalom géant en parallèle a dominé le slovène Jan Korchin.

Le dernier jour du tournoi, les snowboardeuses se sont faites remarquer dans le slalom parallèle où les espoirs de la sélection russe étaient concentrés sur Alena Zavarzina, Svetlana Boldikova et aussi Ekaterina Tudegecheva que l’on peut considérer parmi les sportives les plus expérimentées de l’équipe, la native de Rostov-sur-le-Don ayant  en effet commencé les coupes du monde dès 2003. Depuis lors, elle a réussi à engranger neuf victoires en coupe du monde, et en 2007, elle est devenue pour la première fois championne du monde dans le slalom géant parallèle, apportant à la sélection la plus haute récompense de son histoire dans cette discipline.

Deux ans plus tard, dans le slalom parallèle, elle a remporté la médaille de bronze et pendant deux ans, elle est devenue la détentrice de la coupe du monde et de la petite coupe du monde dans les disciplines parallèles.

Maintenant elle a finalement conquis le slalom parallèle dans lequel elle a été la seule des russes à atteindre la demi-finale, après avoir dominé sa compatriote Svetlana Boldikova lors de la première manche de la phase finale.

En demi-finale, il ne lui a fallu que deux manches pour dominer l’allemande Amelie Kober, première des qualifications. En finale, Ekaterina a pris le dessus sur la suissesse Patrizia Kumer. Elle a remporté la première manche au finish avec de 0,4 secondes d’écart tandis que dans la seconde manche, elle a devancé sa concurrente de 1,82 secondes.

Dans la compétition masculine du slalom parallèle, le Slovène Rok Marguc est devenu champion du monde. Le meilleur des russes, Andrei Sobolev a pris le 14ème temps après avoir devancé en particulier Wild et Stanislav Detkov qui avait pris il y a trois ans la quatrième place du slalom géant parallèle aux Jeux Olympiques de Vancouver.

Paru sur le site de Gazeta.ru le 28 janvier 2013.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies