Jeunes et riches : les sept célibataires russes les plus convoités

Ilya Sachkov.

Ilya Sachkov.

Kommersant
RBTH présente les jeunes entrepreneurs à succès

1. Ilya Satchkov, 29 ans

Ilya est le créateur de l’agence de détectives cybernétiques Group-IB qui se classe parmi les plus influentes agences de cyber-sécurité. La compagnie travaille avec de grandes banques ou encore avec des compagnies minières et pétrolières.

Bien qu’il travaille beaucoup, Ilya s’efforce de consacrer plus de temps à sa vie personnelle. Ilya a une copine, avec qui il entretient une « relation à distance », car elle ne vit plus en Russie depuis longtemps.

2. Pavel Dourov, 31 ans

Pavel Dourov. Photo pour la presse

Le fondateur et ancien PDG du réseau social VKontakte (équivalent de Facebook russe) et créateur de la messagerie Telegram Pavel Dourov est l’un des célibataires russes les plus convoités. Cependant, les jeunes femmes qui prétendent à la main et au cœur du jeune millionnaire devront travailler dur. Pavel cherche à ne pas perdre son temps avec les femmes et a un regard très sceptique sur l’institution du mariage. Pour lui, « le mariage est un outil clérico-féodal de répression de l’individu visant à intégrer l’homme au système ».

En 2014, Pavel a quitté la Russie après avoir vendu ses parts dans VKontakte. Il n’a pas révélé son lieu de résidence actuel et explique qu’il est obligé de beaucoup voyager pour son travail.

3. Anton Gladkoborodov, 35 ans

Anton Gladkoborodov. Photo pour la presse

A son actif, Anton compte le lancement des sites Look At Me et Theory and Practice. Le dernier projet d’Anton, Coub, lancé il y a trois ans, a révolutionné l’Internet russe. En été 2014, Coub a ouvert un bureau à New York et s’est lancé à l’assaut du monde.

Anton reste discret sur sa vie privée. Il aime le sport cybernétique et Star Wars.

4. Konstantin Kalinov, 38 ans

Konstantin Kalinov. Photo pour la presse

Konstantin est le fondateur du service de recherche de billets d’avion bon marché en ligne Aviasales.

Pourtant, Aviasales n’est pas l’unique succès de Konstantin. À la fin des années 90, il a fait ses premiers pas d’entrepreneur en lançant un site de photographies érotiques qui est ensuite devenu un grand fournisseur d’hébergement UPL Telecom.

Konstantin est divorcé et ne semble pas vouloir se remarier pour l’instant. Récemment, il a publié sur sa page Facebook : « Cela fait désormais huit ans que je me suis mal marié. Mec, fais-moi confiance, la plupart des meufs ne font pas semblant d’être connes, elles le sont ».

5. Iefime Voïnov, 33 ans

L’un des créateurs du célèbre casse-tête pour smartphones Cut the Rope. En quelques années d’existence, le jeu a été téléchargé 750 millions de fois et rapporte des millions de dollars à ses créateurs. Tous les mois, 50 millions de personnes jouent à Cut The Rope à travers le monde.

Iefime n’aime pas parler de sa vie privée. Il n’est pas marié. Pendant son temps libre, il assiste à des matchs de hockey.

6. Semion Voïnov, 33 ans

Semion est le frère-jumeau de Iefime Voïnov et créateur de Cut The Rope.

Tout comme son frère, Semion évite de s’exposer. On sait peu de choses sur sa vie privée. Il n’est pas marié et passe beaucoup de temps à travailler. Comme son frère, il aime le hockey.

7. Dmitri Saraïkine, 31 ans

Dmitri est propriétaire de la compagnie i’way, qui organise des transferts dans 105 pays à travers le monde – de l’aéroport ou de la gare ferroviaire, à l’intérieur des villes ou entre les villes. Ses clients sont principalement des entreprises. Le chiffre d’affaire de la compagnie en 2015 a atteint 700 millions de roubles (9 millions d’euros).

Dmitri n’est pas marié, mais il a une petite copine avec qui, selon ses dires, il entretient une relation sérieuse.

La rédaction vous recommande

Huit Russes dans le classement Forbes des moins de 30 ans

Femme et chef d’entreprise en Russie

La naufragée de Moscow City

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.