Khodorkovski de nouveau dans le collimateur de la justice russe

Mikhaïl Khodorkivski.

Mikhaïl Khodorkivski.

RIA Novosti/Vasiliy Prokopenko
Tout ce que vous devez savoir sur les nouvelles poursuites lancées contre Mikhaïl Khodorkovski.

Que s’est-il passé ?

Mikhaïl Khodorkovski, ancien copropriétaire et patron du géant pétrolier Ioukos, a publié sur son compte Twitter sa convocation au tribunal pour un interrogatoire en tant qu’accusé dans le cadre de l’affaire pénale №18/35-03.

L’avis de comparution a été remis à son père qui habite à Moscou. En ce qui concerne Mikhaïl Khodorkovski, depuis sa libération de prison le 20 décembre 2013, il vit en Suisse (selon son compte Twitter, dans la localité de Jona sur le lac Obersee) et n’est jamais revenu en Russie.

L’agence Interfax annonce en se référant à ses propres sources que Mikhaïl Khodorkovski est recherché par le Comité d’enquête de Russie et pourrait éventuellement faire l’objet d’un mandat d’arrêt international.

Qu’est-ce que l’affaire №18/35-03?

C’est le numéro de dossier pénal d’Alexeï Pitchouguine, ancien chef du département de la sécurité économique intérieure de Ioukos. Il a été condamné en 2007 à la prison à vie, entre autres pour le meurtre, le 26 juin 1998, du maire de Nefteyougansk (Sibérie occidentale), Vladimir Petoukhov. Le crime a été commis le jour de l’anniversaire de Mikhaïl Khodorkovski.

Selon les informations de l’enquête, le meurtre de Vladimir Petoukhov pourrait avoir trait à son conflit avec Ioukos. En effet, le maire exigeait d’ouvrir une procédure  pénale contre la société qu’il accusait de ne pas payer ses impôts au budget.

Pourquoi Khodorkovski est-il convoqué au tribunal et recherché ?

Fin juin 2015, le porte-parole du Comité d’enquête de Russie, Vladimir Markine, a annoncé que les enquêteurs rouvraient l’enquête sur l’assassinat du maire de Nefteyougansk. Selon lui, ce meurtre à retentissement et plusieurs autres « crimes graves » ont pu être commandités par Mikhaïl Khodorkovski.

« Je pense que son absence en Russie ne sera pas un obstacle insurmontable pour réaliser les actes d’instruction nécessaires », a-t-il souligné.

Poutine n’a-t-il pas gracié Mikhaïl Khodorkovski ?

Prenant la décision de gracier Mikhaïl Khodorkovski, le président Vladimir Poutine ne disposait pas encore d’informations sur son éventuelle implication dans d’autres crimes, a déclaré le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

« Il y avait des soupçons et quelques informations, mais les structures d’enquête continuent de travailler. Et elles se devaient d’annoncer la découverte de nouvelles circonstances », a-t-il ajouté.

Que va-t-il se passer ?

Mikhaïl Khodorkovski n’aura pas de contact avec les enquêteurs au sujet du meurtre du maire de Nefteyougansk, a annoncé la porte-parole de l’ex-patron de Ioukos, Olga Pispanen, dans une interview à la radio Govorit Moskva (Ici Moscou).

La veuve du maire de Nefteyougansk, Farida Islamova, dit pour sa part douter d’une éventuelle condamnation de Mikhaïl Khodorkovski. « Je voudrais que le tribunal annonce son verdict et que les juges décident s’il est complice ou non, a-t-elle indiqué dans une interview à l’agence TASS. On verra. La loi doit être appliquée. Les habitants de la région se demandent depuis longtemps pourquoi l’un des principaux commanditaires n’a pas été condamné. Ils (les coupables) doivent être ramenés en Russie et assumer la responsabilité pour ce qu’ils ont fait ».

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.