Alexeï Navany arrêté au centre de Moscou

Alors que l’opposant était en route pour la place du Manège, il a été arrêté. Crédit : Reuters

Alors que l’opposant était en route pour la place du Manège, il a été arrêté. Crédit : Reuters

Condamné mardi matin à trois ans et demi de prison avec sursis, l’opposant russe Alexeï Navalny a tenté de rejoindre un meeting non-autorisé, violant son assignation à résidence en vigueur depuis février dernier.

Mardi matin, la justice a condamné Oleg Navalny, frère de l’opposant Alexeï Navalny, à trois ans et demi de prison ferme. Des personnes indignées par le verdict ont décidé de tenir le jour même une manifestation sur la place du Manège, près des murs du Kremlin.

Les manifestants devaient initialement se réunir le 15 janvier prochain, jour du verdict. Toutefois, lundi la justice russe a avancé à la surprise générale le jugement au 30 décembre, ce qui, à son tour, a modifié le rendez-vous du rassemblement. Les informations sur la date et le lieu de la tenue du meeting se sont vite propagées sur les réseaux sociaux. Mardi soir, le groupe Facebook consacré au rassemblement comptait plus de 18 000 participants.

Encore pendant la journée, la police a reçu l’ordre de bloquer la place du Manège et de limiter la circulation dans les rues adjacentes. À son tour, la Mairie de Moscou a mis en garde les habitants de la ville contre la participation à toute sorte de manifestations non-autorisées et la police a promis de couper court à ce genre de tentatives.

Selon des témoins oculaires, un important dispositif de sécurité a été déployé sur la place.

Arrestation

L’opposant Alexeï Navalny, assigné à résidence, a posté sur le compte Twitter, habituellement animé par ses partisans, une selfie prise dans une rame de métro. « Oui, l'assignation à résidence est toujours en vigueur, mais aujourd'hui, j'ai trop envie d'être avec vous. C'est pourquoi, je me rends moi aussi à la manifestation », disait le message accompagnant le cliché. 

 

Alors que l’opposant était en route pour la place du Manège, il a été arrêté près de l’hôtel Ritz-Carlton, rue Tverskaïa.

Violation de l’assignation à résidence

La représentante du Service fédéral de l’exécutif, Kristina Beloussova, a annoncé à l’agence Interfax qu’Alexeï Navalny avait violé les conditions de son assignation à résidence.

« Les employés de l’inspection exécutive pénale ont constaté la violation par M. Navalny des conditions d’assignation à résidence. Ce fait a été attesté dans des documents, qui ont été par la suite transmis au tribunal », a-t-elle déclaré.

En vertu de la législation russe, en cas d’une violation de l’assignation à résidence l’enquêteur a le droit de solliciter le changement de la mesure préventive appliquée au condamné. 

Procès  

Rappelons que mardi matin, un tribunal moscovite a reconnu les frères Navalny coupables d’escroquerie au détriment de la filiale russe de l’entreprise cosmétique Yves Rocher. Chacun des deux frères a écopé d’une amende de 500 000 roubles (7 230 euros). Par ailleurs Alexeï Navalny a été condamné à trois ans et demi de prison avec sursis, quant a son frère, Oleg, il s’est vu condamner à trois ans et demi de prison ferme.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.