Mise en examen des suspects de l’accident du train dans le métro de Moscou

Valeri Bachkatov travaille dans le service du métro de Moscou depuis 20 ans. Crédit : Itar-Tass

Valeri Bachkatov travaille dans le service du métro de Moscou depuis 20 ans. Crédit : Itar-Tass

Le tribunal Basmanny de Moscou a confirmé l’arrestation du contremaître de la voirie Valeri Bachkatov dans le cadre de l’enquête de l’accident dans le métro de Moscou. Il est soupçonné d’avoir violé les procédures et la technologie du travail de réparation de l’aiguille ce qui, selon les enquêteurs, a conduit à l’accident. Son assistant Iouri Gordov a été arrêté également. Les suspects seront détenus jusqu’au 15 septembre.

Selon les enquêteurs et le procureur, si Bachkatov et Gordov restaient en liberté, ils pourraient apporter des modifications dans la documentation technique et cacher des informations nécessaires à l’enquête.

Interpellations et perquisitions

Les deux ouvriers de la voirie ont une grande expérience de travail. Bachkatov travaille dans le service depuis 20 ans, Gordov depuis 22 ans.

Selon les enquêteurs, fin mai 2014, des travaux d’installation des voies et du système d’aiguillage ont eu lieu sur le tronçon Park Pobedy afin de relier la ligne Arbatsko-Pokrovskaïa au tronçon voisin de la ligne Kalininskaïa, en cours de construction. « Bachkatov et Gordov étaient directement impliqués dans ces travaux et dans le suivi de leur mise en œuvre. Les enquêteurs soupçonnent que ces travaux n’ont pas été menés correctement : le mécanisme d’aiguillage était fixé par un fil de fer ordinaire de 3mm, ce fil s’est cassé », annonce le Comité d’enquête dans un communiqué.

Outre les personnes directement impliquées dans les travaux, le Comité a l’intention de retrouver et traduire en justice toutes les personnes impliquées dans cette tragédie, les opérateurs aussi bien que les membres de la direction chargés de contrôler et d’assurer le respect absolu des normes de sécurité dans le métro de Moscou, a déclaré le service de presse de l’agence. Le fait que les premières arrestations portaient sur de simples ouvriers a provoqué la colère d’une partie du public russe, ce dont témoignent les messages publiés sur les réseaux sociaux.

Les perquisitions sont en cours dans les bureaux du métro de Moscou et du groupe de construction et d’investissement Ingeokom. L’entreprise assure la construction du tunnel de la nouvelle ligne de métro, parallèle à la ligne Arbatsko-Pokrovskaïa (bleue) où s’est produit l’accident. Les résultats des perquisitions n’ont pas encore été rendus publiques.

Selon le quotidien russe Gazeta.ru, Ingeokom collabore avec le métro de Moscou depuis l’année 2000. L’entreprise a remporté l’appel d’offres pour la construction de la ligne qui relie Kievskaïa (une station de la ligne circulaire) à City, le nouveau quartier d’affaires de Moscou. Elle assurait la construction de la station Vistavotchnaïa sur cette ligne. Début 2014, le tronçon Delovoï Tsentr – Park Pobedy de la ligne Kalininsko-Solntsevaïa a été mis en exploitation. Actuellement, l’entreprise assure la construction de la station Delovoï Tsentr, le « troisième contour de correspondance » appelé à améliorer la connectivité du métro de Moscou.  

Gazeta.ru écrit qu’Ingeokom a également participé à la construction du stade central Fischt – arène principale des Jeux olympiques 2014, du centre commercial Okhotny Riad sur la Place du Manège en plein cœur de Moscou, a construit la partie souterraine du centre d’affaires Moskva-City, a assuré la réparation des voies de la ligne 2 du métro de la capitale hongroise Budapest.

La circulation de la ligne est rétablie

Entretemps, les travaux de réparation de la ligne Arbatsko-Pokrovskaïa du métro de Moscou, sur laquelle s’est produit l’accident du train mardi dernier, sont terminées, a annoncé aux journalistes l’adjoint au maire de Moscou Piotr Birioukov.

Ce dernier a expliqué que les travaux de réglages des équipements, de vérification de tous les systèmes et de la sécurité sont actuellement en cours.

L’accident du train s’est produit mardi matin à une heure de pointe entre les stations Park Pobedy et Slavianski Boulevard sur la ligne Arbatsko-Pokrovskaïa (à l’ouest de Moscou). Trois rames du train ont déraillé, les portes de l’une d’elles se sont bloquées. L’accident d’origine technique le plus grave de l’histoire du métro de Moscou a fait 23 morts et 200 blessés, dont de nombreux blessés graves.

 

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.