19 personnes sont mortes dans l’accident qui s’est produit dans le métro de Moscou

Les sauveteurs travaillent près de la station de métro Slavianskiï-Boulevard. Crédit : RIA Novosti

Les sauveteurs travaillent près de la station de métro Slavianskiï-Boulevard. Crédit : RIA Novosti

Le nombre de victimes du déraillement du train entre deux stations de métro à Moscou s’élève à 19 personnes, a annoncé le ministre des Situations d’urgence de Moscou et adjoint au maire de la capitale, Piotr Birioukov.

Le ministère des Situations d’urgences de la ville de Moscou a annoncé que trois rames ont déraillé entre les stations Park-Pobedy et Slavianskiï-Boulevard sur la ligne de métro Arbatsko-Pokrovskaïa [l’ouest de la ville – ndlr]. Le ministère a précisé qu’une « brusque chute de tension électrique dans le tunnel entre les deux stations a provoqué le déclanchement d’une fausse alarme obligeant le train électrique à freiner brutalement ».

« Concernant les victimes, il s’agit actuellement d’une dizaine de personnes. Les travaux de secours sont en cours », a déclaré Birioukov. D’après ses informations, 149 personnes ont sollicité une aide médicale, 106 ont été hospitalisées.

 « Plusieurs wagons ont déraillé. Malheureusement, il y a des blessés, ils sont pris en charge par les équipes médicales. Les passagers ont été évacués. Un wagon s’est trouvé bloqué : les sauveteurs ont déjà débloqué toutes les portes et ont évacué tous les passagers », a annoncé le service de presse de la direction moscovite du ministre russe des Situations d’urgence à la BBC Russie.

Source : Youtube

RIA Novosti informe qu’au cours de la seule année 2014, plusieurs accidents graves se sont produits dans le métro de Moscou.

L’accident le plus important a eu lieu le 21 mars lorsqu’une inondation des voies sur la ligne Arbatsko-Pokrovskaïa a provoqué la suspension de la circulation entre les stations Shchelkovskaya et Partizanskaya (l’ouest de la ville – ndlr). Les sauveteurs ont alors évacué environ 600 personnes, alors qu’un employé de Mosvodcanal y a trouvé la mort. Selon les informations préliminaires, l’accident a été provoqué par les travaux de réparation à la surface au cours desquels l’aqueduc avait été endommagé. 

Auparavant, l’accident le plus important remontait au 5 juin 2013. Ce jour-là, un câble d’alimentation avait pris feu entre les stations Biblioteka imeni Lenina et Okhotny riad (le centre de la capitale – ndlr), ce qui a provoqué une forte fumée. 4 500 passagers ont été évacués et plus de 50 personnes ont été blessées.  

 

Réagissez à cet article tweetant @rbth_fr #métro


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.