L’Extrême-Orient secouru grâce à la télévision

Des artistes célèbres et des personnalités publiques venaient pour parler au téléphone avec les victimes de l’inondation. Crédit : AP

Des artistes célèbres et des personnalités publiques venaient pour parler au téléphone avec les victimes de l’inondation. Crédit : AP

Un télémarathon de dix heures au profit des victimes des inondations en Extrême-Orient a été organisé dimanche par Perviy Kanal. Selon les informations préliminaires, les téléspectateurs ont envoyé plus de 517 millions de roubles au cours du télémarathon. Cet argent servira à construire des nouveaux logements.

La quasi-totalité du personnel de Perviy Kanal a participé au marathon. Il a été soutenu par les musiciens Vladimir Spivakov, Larissa Dolina, Leonid Agoutine, le groupe Lioubè. La catastrophe dans l’Extrême-Orient a fait l’objet de nombreux talk-shows réguliers. Un grand newsroom a été organisé simultanément : en direct, toutes les deux heures, des émissions d’information apportaient des nouvelles avec des reportages en direct des lieux d’inondation. Des artistes célèbres et des personnalités publiques venaient ici pour parler au téléphone avec les victimes de l’inondation. Ils ont également appelé les personnes qui ont envoyé des dons aux habitants des régions de l’Extrême-Orient par SMS au numéro spécial.

Dans les coulisses de Perviy Kanal, les collaborateurs nous racontent qu’ils ont été informés de l’organisation du marathon deux semaines auparavant.

« C’est dommage que nous n’ayons pas fait la même chose pour Krymsk (l’inondation qui a eu lieu dans le Sud du pays en été 2012) », explique Konstantin Ernst, directeur de la chaîne. « Peut-être, parce que nous n’avons pas eu le temps de nous organiser. Alors que là, il est clair qu’avec le froid qui arrive, beaucoup de gens se retrouveront dans une situation difficile ».

La chaîne a décidé de consacrer la journée entière, de 8h à 18h (heure de Moscou) au marathon pour « assurer une transmission en direct dans toutes les zones horaires », explique Konstantin Ernst.

Les organisateurs racontent que certains artistes ont annoncé qu’ils ne travailleraient pas plus d’une heure, mais ont « continué à appeler, pendant deux heures, trois heures ». Au cours du marathon, le quart téléphonique a été pris par Sergueï Yurski, Yuri Solomine, Dmitri Diujev, Lev Leshchenko, Philippe Kirkorov, Ksenia Alferova, Egor Beroïev, Yosif Kobzon.

« Un couple m’a épaté », raconte l’artiste Sergueï Yurski. « Ils sont victimes de l’inondation, ils sont retournés dans leur maison, inondée. Elle a 70 dans, lui 80, ils ont un petit chien. Je leur demande : le chien est-il en vie ? Ils disent, oui…J’ai parlé à un tas de gens à Komsomolsk-sur-l'Amour, dans le krai de Khabarovsk. Et l’optimisme dans leur voix m’a épaté. Mais comment distribuer cet argent à tout le monde ? »

Konstantin Ernst explique que les organisateurs du marathon voulaient éviter des intonations tragiques à l’antenne: « C’est un drame, mais pas une tragédie, puisque, heureusement, personne n’est mort. C’est comme quand les villageois reconstruisent une maison ravagée par un incendie pour leur voisin. A des moments comme ça, on se rend compte que nos compatriotes sont des gens formidables, qu’ils sont prêts à aider. Il y avait des téléspectateurs âgés qui voulaient aider, mais ne savaient pas comment envoyer un SMS ; nos présentateurs leur disaient de demander de l’aide aux voisins. Une femme a envoyé plus de 500 SMS, nous l’avons appelée, elle a répondu : je ne les ai pas comptés, je regardais l’émission et j’envoyais des SMS ».

Maintenant, tout l’argent recueilli sera transféré sur un compte en banque, explique le directeur général de Perviy Kanal, et il servira à construire des préfabriqués. Dans les prochains jours, une entreprise sera sélectionnée pour se charger de tout le processus : signature des contrats, transport et assemblage sur place. Konstantin Ernst s’est déjà entretenu avec le représentant officiel du Président pour l’Extrême-Orient, Yuri Troutnev, qui lors de la réunion du 1er octobre avec les gouverneurs locaux désignera les territoires pour la construction. 

Article original publié sur le site de Kommersant

 

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies