Les secrets médicaux de Poutine ont filtré dans la presse

Crédit photo : AP

Crédit photo : AP

Le médecin du président a expliqué aux médias que « du point de vue médical, Poutine est beaucoup plus jeune que son âge » et montre une excellente capacité de travail. Cette annonce vient démentir les rumeurs qui courent au sujet de la santé du chef de l'État, estiment les spécialistes.

"Poutine est très sportif. Du point de vue médical, il est beaucoup plus jeune que son âge. Son mode de vie actif contribue à son excellente capacité de travail", — explique le directeur adjoint du cabinet du président, chef du service médical et médecin émérite russe, Serguei Mironov dans son interview avec le magazine Itogui.

Il a raconté qu'un jour ses collègues et lui ont décidé de compter combien d'heures de vol Poutine comptabilise sur une période donnée pour réaliser que « le président tourne plus que pilotes ». Et il trouve le temps de faire un somme dans l'avion. Par ailleurs, il a expliqué que la natation est très importante pour le chef de l'État.

« Je crois que la natation est son moyen préféré de refaire le plein d'énergie et de s'adapter aux situations de stress », — explique le médecin.

« Vladimir Poutine est assez sceptique vis-à-vis des médicaments, même le banal cachet d'aspirine. Il préfère la médecine traditionnelle, le thé au miel, la bagna, les massages », — ajoute Mironov.

Dans son interview, il a également souligné que malgré la pratique du judo, chère au président, il a su éviter les blessures majeures.

« C'est vrai que c'est à la mode d'exagérer les soucis de santé des hommes politiques. Les rumeurs sur la colonne vertébrale de Poutine n'ont disparues que récemment. Je ne vois pas l'utilité de rendre confidentielles les informations sur la santé du chef de l'État, mais nous sommes liés par le secret médical. Si, par exemple, j'ai subi des opérations sur ma colonne vertébrale et que je n'y vois aucun secret, je vous le dirai moi-même », — explique Mironov.

Alexandre Charandak, professeur de médecine et cardiologue, estime dans son interview avec le quotidien Kommersant, que le sport et la médecine populaire ne peuvent nuire à Vladimir Poutine.

« Avoir un mode de vie actif à 60 ans, c'est très bien. Ce sont les surcharges qui sont dangereuses. Aussi, une heure – une heure et demie de sport par jour, c'est très bon pour la santé. Je pense que son système cardio-vasculaire est en très bon état. Qu'il continue comme ça. Pour passer aux cachets, il faut avoir certains symptômes, dans certaines situations les médicaments sont indispensables. Mais dans son état, la médecine populaire suffit amplement. Il a une allure jeune, une belle allure. Quel âge fait-il ? Je ne l'ai jamais vu de près. Mais, dans l'absolu, je suis d'accord, il fait plus jeune que ses 60 ans », — dit-il.

Les déclarations du chef du service médical ne sont pas un hasard et s'adressent avant tout aux élites. Telle est l'opinion du spécialiste en PR politique, Andrei Zverev.

« La santé du président est un sujet-clé, surtout en Russie, où les principales décisions politiques sont prises par le chef de l'Etat. Nous savons tous qu'en ce moment, on parle d'un schisme au sein des élites politiques. Il s'agit ici de montrer que le centre de décisions politiques se trouve toujours au sein de l'administration présidentielle, au Kremlin, aussi le chef de l'État qui assure la prise de décisions est en pleine forme et toutes les questions au sujet de sa santé ne sont que des rumeurs et n'ont rien à voir avec la réalité », — explique Zverev.

Synthèse réalisée à partir des données de RIA Novosti, Kommersant.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.