Les attentats terroristes de Boston ne se reproduiront pas à Sotchi 2014

Des forces considérables de maintien de l’ordre seront mobilisées pour garantir la sécurité des Jeux olympiques. Crédit : Konstantin Tchakabov/RIA Novosti

Des forces considérables de maintien de l’ordre seront mobilisées pour garantir la sécurité des Jeux olympiques. Crédit : Konstantin Tchakabov/RIA Novosti

Les explosions meurtrières survenues à Boston lors d’un des plus anciens marathons au monde ont renouvelé les craintes au sujet de la sécurité des Jeux olympiques de Sotchi qui auront lieu l’année prochaine en Russie.

Déjà avant la tragédie de Boston, de nombreux spécialistes occidentaux n’étaient pas convaincus de la justesse du choix du Comité Olympique International (COI) en faveur de Sotchi. En dehors du fait que la ville ne disposait pratiquement pas d’infrastructures sportives de niveau mondial, elle est géographiquement située à proximité de la région la plus instable de Russie, le Caucase du Nord où il y avait encore récemment la guerre et où la résistance islamiste se poursuit.

Les fonctionnaires russes en charge de l’organisation des Jeux olympiques se sont néanmoins empressés de rassurer la communauté internationale. Dmitri Kozak, vice-premier ministre de la Fédération de Russie, a ainsi noté que les questions de sécurité lors des Jeux olympiques sont la priorité absolue des organisateurs. « Il ne faut pas croire que nous sommes totalement prêts à tout, mais nous ferons tout pour que les tragédies américaines ne se répètent pas à Sotchi, a déclaré Kozak. Nous procédons à une analyse détaillée de chaque événement et de chaque situation ». Selon Kozak, pour empêcher les excès possibles lors de Jeux, on peut utiliser le passeport du supporteur spécialement élaboré pour l’occasion dont les premiers tests se sont révélés probants.

Des forces considérables de maintien de l’ordre seront mobilisées pour garantir la sécurité des Jeux olympiques. Selon Iouri Dechevy, directeur du département des activités de surveillance du ministère des Situations d’urgence de Russie, une équipe spéciale, qui sera opérationnelle pour les Jeux olympiques et paralympiques, est actuellement en train d’être formée. Elle comportera un dispositif de 1 500 sauveteurs et pompiers, près de 100 unités techniques y compris quatre hélicoptères et cinq navires.

Lors de Jeux olympiques, 16 centres de pompiers et sauveteurs garantiront la sécurité du Grand Sotchi ; 12 d’entre eux sont déjà construits et fonctionnels, et il en reste encore quatre à mettre en place. Toutes les unités sont équipées par les technologies de dernier cri. Ainsi, la 35e unité de pompiers est équipée de  quads pour une réactivité plus efficace, mais aussi d’un véhicule de pompiers unique avec une capacité de transport de 10 tonnes d’eau et deux tonnes de mousse.

70 000 policiers seront mobilisés dans la ville pour garantir l’ordre public et rendre immédiatement service. Ils seront répartis à différents endroits dans lesquels se trouveront des traducteurs qui aideront les touristes à communiquer avec les forces de l’ordre en cas de besoin.

Afin de simplifier l’enregistrement des plaintes des hôtes étrangers en cas d’incidents, le ministère de l’Intérieur russe a mis en place des exemplaires de formulaires spéciaux dans des langues étrangères. Il sera très facile de remplir ces formulaires, il suffira de cocher les cases à côtés des choix proposés. Les formulaires sont bien évidemment dans toutes les langues des pays participant aux Jeux olympiques.

Les collaborateurs des unités spéciales de la police ont déjà commencé une préparation d’alpinisme. En cas de besoin, ils pourront intervenir sur des terrains montagneux et porter secours dans des situations extrêmes.

En outre, une attention particulière est portée à la formation des collaborateurs travaillant avec les équipements de contrôle de très haute technologie qui ont été achetés pour garantir la sécurité lors de Jeux Olympiques. Ces équipements correspondent aux technologies utilisées dans les plus grands aéroports mondiaux.

Pour le chef du département d’organisation des événements de masse du ministère de l’Intérieur de Russie, Sergueï Borisov, la sécurité des Jeux olympiques doit être assurée au plus niveau. « Nous préparons très sérieusement nos collaborateurs aux Jeux Olympiques à venir, a expliqué Borisov à la Russie d’Aujourd’hui. De nombreux entraînements ont lieu. Un effort particulier est porté à la préparation physique et à l’apprentissage de l’anglais. Seuls les meilleurs policiers de tout le pays seront présents aux Jeux olympiques. Je pense que c’est une grande fierté de représenter son pays dans un événement aussi important. La tragédie de Boston a été un choc pour toute la communauté internationale. J’espère que de tels incidents ne se reproduiront plus jamais. Le sport doit rester en dehors de la politique. »

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies