Accident de la route en Belgique : 5 morts

L’absence de traces de freinage pourrait laisser penser à un endormissement du chauffeur. Crédit : AP

L’absence de traces de freinage pourrait laisser penser à un endormissement du chauffeur. Crédit : AP

Le dimanche 14 avril a eu lieu à 6h30 un grave accident de la circulation à Anvers, dans le nord de la Belgique. Un car polonais qui transportait 42 personnes de nationalité russe et ukrainienne dont une majorité d’enfants a percuté le rail de sécurité et est tombé dans le vide. Selon l’agence de presse russe Itar-Tass, les jeunes passagers seraient originaires de Sourovikino, ville située dans la région de Volgograd.

On dénombre cinq victimes, et une vingtaine de blessés dont deux grièvement atteints. Les autorités responsables de Flandre ont déjà communiqué à l’agence Interfaks le nom de trois victimes : Olga Achourkova, guide de Saint-Pétersbourg, Nadejda Derbentseva institutrice de 63 ans et Ilia Kibirev, 15 ans. 

Les deux chauffeurs polonais du car ont également été tués dans l’accident. Deux autres passagers blessés sont dans un état critique et leur pronostic vital reste engagé. Les vingt-trois touristes indemnes ont été pris en charge dans un centre d’accueil installé dans la caserne des pompiers de Zandhoven.

Les circonstances précises de l’accident restent encore inconnues. Le car a dévié de sa trajectoire au niveau d’un pont à Oelegem, près de Ranst sur l’autoroute E34 en direction d’Anvers. L’absence de traces de freinage pourrait laisser penser à un endormissement du chauffeur. Aucun autre véhicule n’a été impliqué dans l’accident. Le parquet a confié l’enquête à un expert qui devrait rapidement rendre un rapport sur les circonstances de la tragédie.

Les autorités belges ont mis en place une cellule de crise. Un centre de coordination a en outre été installé à la maison communale de Broechem.

Selon Elena Smirnyh du Ministère des Situations d’urgence, la Russie a dépêché dans la soirée un avion Iak-42 de Domodedovo pour Bruxelles afin de rapatrier les blessés russes. Les autorités russes vont également envoyer un « IL-76, équipé d'unités médicales, des médecins et des psychologues à bord, mis en alerte pour s'envoler vers la Belgique », a-t-on indiqué au Ministère.

Le consul de Russie, la ministre belge de l’intérieur et l’ambassadeur de Pologne se sont rapidement rendus sur le lieu de l’accident. L’ambassade de Russie souhaite voir rapatrier le plus vite possible les passagers indemnes ou légèrement blessés.

Le Premier ministre belge Elio Di Rupo a présenté ses condoléances aux familles de victimes sur Twitter : « Mes pensées vont aux victimes de l'accident de car à Ranst. Nos services de secours et autorités mettent tout en œuvre pour les aider ».

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.