Boris Berezovski est mort

Boris Berezovski Crédit : Reuters

Boris Berezovski Crédit : Reuters

Le gendre de l’homme d’affaire Boris Berezovski, Egor Schuppe a annoncé sur sa page Facebook le décès de l’oligarque disgracié. Boris Berezovski est mort à l’âge de 67 ans à 11h, heure de Londres. Selon des informations non officielles issues de blogs et des proches de Berezovski, la cause de la mort est un suicide. D’après Egor Schuppe, ces derniers temps, Boris Berezovski se trouvait dans un état dépressif. L’oligarque disgracié était très rarement en contact avec ses proches et ses amis.

Né en 1946, Boris Berezovski a terminé ses études à la faculté d’électronique et de technique de l’Institut de sylviculture de Moscou en 1967 et ses études de mathématiques appliquées à la MGU en 1973. Plus tard, Berezovski a également obtenu un doctorat à l’Institut des problèmes de gestion de l’Académie des sciences de l’URSS.

De 1968 à 1987, Berezovski a travaillé comme ingénieur dans un institut de recherche pour des voitures d’essai, des appareils et moyens de mesure de masse au ministère de Construction d’appareils de l’URSS et au centre d’étude d’hydrométéorologie de l'URSS. Il a été membre du parti communiste de l’Union soviétique.

Il est l’auteur de plus de cent travaux scientifiques et d’une série de monographies dans le domaine des mathématiques appliquées et de la théorie de gestion. Certains de ses travaux ont été publiés aux États-Unis, en Grande-Bretagne, au Japon, en Allemagne et en France.

De 1996 à 1997, Boris Berezovski a occupé le poste de secrétaire adjoint du Conseil de sécurité de Russie et de 1998 à 1999, celui de secrétaire exécutif de la CEI. De 1999 à 2000, il a été député à la Douma (chambre basse du Parlement).

Depuis le début des années 2000, il vivait en Grande-Bretagne et critiquait régulièrement Vladimir Poutine et sa politique. En Russie, il était accusé de fraude, blanchiment d’argent et de tentative de prise du pouvoir par la force. Il a été, à distance, condamné à une peine d’emprisonnement.

Le 18 décembre, alors qu’il était à l’étranger, Berezovski a fondé le Fonds international pour les libertés civiles. L’objectif de cette organisation est de permettre à la société civile de se développer en Russie. Le 11 septembre 2003, Berezovski a officiellement reçu le statut de réfugié politique en Grande-Bretagne.

En 2008, Forbes estimait la fortune de Berezovski à 1,3 milliard de dollars (soit environ un milliard d’euros).

Sources : Gazeta.ru, RBC Daily, RIA Novosti.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.