Le Monde russe en voie de consolidation

Dmitri Divine
La diaspora russe compte environ 30 millions de membres

Le 5 novembre, le cinquième Congrès mondial des Russes de l'étranger s'ouvrira à Moscou. Il constituera une étape importante dans la poursuite de la consolidation du Monde russe.

La communauté russe à l'étranger compte environ 30 millions de personnes, et fait partie des quatre plus grandes diasporas au monde. Sa formation a commencé à la lisière du XIXe et du XXe siècles et s'est déroulée par vagues correspondant aux événements critiques de l'histoire nationale.

Le premier Congrès mondial des Russes de l'étranger de 2001 a marqué l'étape la plus importante de son activité durant la période contemporaine. Le souvenir de l'effondrement de l'Union soviétique, qui a laissé 25 millions de nos compatriotes hors des frontières de leur patrie, était encore vif. Pour la plupart de nos compatriotes, la recherche de leur place dans un nouvel environnement et la préservation de leur identité ethnoculturelle et des liens avec leur patrie historique constituaient alors un enjeu majeur. Le gouvernement du pays a répondu à leurs aspirations.

Le soutien intégral du Monde russe est une priorité absolue de la politique extérieure russe, comme le proclame la Conception de la politique extérieure de la Fédération de Russie. Le président Vladimir Poutine a confirmé, à maintes reprises, que nous défendrions vigoureusement les droits de nos compatriotes en utilisant l'arsenal complet des moyens existants prévus par le droit international.

Le Monde russe est une ressource importante pour le renforcement du climat de confiance et de compréhension mutuelle dans les relations entre la Russie et les pays de résidence de nos compatriotes. Nous continuons à expliquer à nos partenaires que la présence de la diaspora russe dans leurs États est un facteur majeur afin d’intensifier nos relations bilatérales mutuellement bénéfiques dans différents domaines.

Le ministère russe des Affaires étrangères apporte son plein concours au Fonds de soutien et de défense des droits des Russes à l'étranger, créé en janvier 2013, qui s'est imposé comme un mécanisme demandé pour la défense de leurs intérêts légitimes et la neutralisation des tentatives de discrimination à leur égard, notamment dans les pays baltes. Le Fonds apporte une contribution cruciale à la lutte contre la révision des résultats de la Seconde Guerre mondiale, la glorification des nazis et de leurs suppôts et toutes les formes et expressions de xénophobie, de nationalisme agressif et de chauvinisme.

Les célébrations du 70e anniversaire de la Grande Victoire ont constitué un facteur puissant d'unification des diasporas russes. Nous leur sommes profondément reconnaissants pour l'organisation de cet anniversaire, pour le souvenir que ses membres gardent des pages héroïques de notre histoire et pour leur adhésion à la nécessité de défendre la vérité sur les événements de cette époque.

Le succès de nos efforts est également confirmé par la réalisation du Programme d'État de soutien à la réinstallation volontaire dans la Fédération de Russie de nos compatriotes résidant à l'étranger. Plus de 367 000 personnes se sont installées en Russie dans le cadre de ce programme. L'évolution de la situation en Ukraine exerce une forte influence sur ce processus : 1,2 million d'Ukrainiens se sont rendus en Russie en raison de la guerre déchaînée par Kiev dans le Donbass. Au total, la part des citoyens ukrainiens représente la moitié du nombre total de compatriotes russes réinstallés en Russie.

Nous poursuivre nos efforts. Un travail massif nous attend, et nous en parlerons en détail lors du prochain Congrès. Je suis convaincu qu'ensemble, nous parviendrons à répondre aux défis qui se présentent devant nous et continuerons à révéler le potentiel immense du Monde russe.

Sergueï Lavrov est le ministre russe des Affaires étrangères. Texte original publié sur le site de Rossiyskaya Gazeta

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.