Les entreprises russes confirment qu’elles s’orientent vers la région Asie-Pacifique

Quel est l’impact des sanctions et des tensions géopolitiques générales dans la région sur les entreprises russes ? Ce thème a fait l’objet de vives discussions dans les couloirs du Forum économique de Saint-Pétersbourg. RBTH a interrogé les dirigeants des grandes entreprises sur les changements dans leur stratégie.

KamAZ est le principal producteur automobile russe. Le groupe occupe la 16e position parmi les principaux fabricants de camions au monde. Actuellement, le groupe fabrique également des bus, des tracteurs, des machines agricoles, des engins électriques, des mini-centrales thermiques et des composants. Son chiffre d’affaires en 2013 atteint 2,15 milliards d’euros, son bénéfice net – 105 millions d’euros. 49,9 % du capital appartient à l’Etat.

FESCO est l’un des principales sociétés logistiques de Russie. Il possède des actifs dans les ports, le rail, la logistique intégrée et le transport maritime. L’actionnaire principal de FESCO (56%) est le groupe Summa qui appartient à l’entrepreneur russe Ziavudine Magomedov. Parmi les autres propriétaires figurent le fonds d’investissement suédois East Capital (7,15%), et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (3,76 %). En 2013, le chiffre d’affaires du groupe s’élevait à 850 millions d’euros, le bénéfice net à 11,6 millions d’euros.

Sogaz est une importante société d’assurance russe, classé parmi les groupes systémiques. Le montant cumulé des primes d’assurance reçues par le groupe le classe en 2e position en Russie. Le groupe propose tous types d’assurance : santé, vie, agricole, industrielle.  

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.