Blindage pour le président : la limousine ZIL, voiture de prédilection des dirigeants soviétiques

Staline lui faisait confiance pour assurer sa sécurité. Elle était également la protection préférée de Brejnev. Elle a protégé Mikhaïl Gorbatchev lors du putsch de 1991... En exclusivité sur RBTH, voici l’histoire de la limousine blindée culte, la ZIL, voiture de prédilection des dirigeants soviétiques.

Parmi les pays qui ont leurs propres industries automobiles, seuls les États-Unis, le Royaume Uni, le Japon, la Chine et la Corée du Sud fabriquent des véhicules faits sur mesure pour les chefs d’État. Les dirigeants allemands, français et italiens se déplacent en voitures fabriquées par des constructeurs nationaux, et même si elles ne sont pas faites sur mesure, leurs modèles ont toutefois été légèrement modifiés.

De nos jours, vous chercheriez en veine une voiture fabriquée en Russie dans le convoi présidentiel russe. Cependant, il fut un temps où les dirigeants russes se déplaçaient exclusivement dans des limousines blindées individuellement fabriquées en Russie. Depuis le lancement de la construction automobile dans les années 30, ces véhicules sortaient toujours de l’usine moscovite ZIL (« ZIL » désigne Zavod imeni Likhachova, littéralement « Usine nommée d’après Likhatchiov »).

Lisez aussi : Une limousine pour Poutine

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.