Des chansons de Kino ? Balalike it !

La dernière édition de « Balalike it ! » est dédiée à Viktor Tsoï, qui aurait eu 52 ans ce 21 juin. Le légendaire musicien soviétique est synonyme de son groupe, Kino. RBTH vous propose de découvrir ses cinq chansons les plus connues.

Vos'miklassinitsa (Lycéenne, 1982). Viktor Tsoï avait ses propres groupies, même quand il était étudiant à l'Université technique, où il jouait dans un groupe de rock local. Un jour, alors qu'il rentrait chez lui après être sorti avec quelques unes d'entre elles, Tsoï a écrit les parole de Vos'miklassnitsa d'un seul jet, racontant les événements de cette soirée.

Les personnes qui l'écoutent peuvent facilement s'imaginer comment Viktor « ponctuait ses phrases de silences » en réponse aux mauvaises notes de son amie et aux bagarres qu'elle provoquait à l'école.

Peremen (Changement, 1985). C'est cette chanson que l'on peut écouter à la fin du film Assa de 1987. Bien que Tsoï ne l'ait jamais considérée comme une chanson portestataire, le fameux refrain « Nous voulons que ça change » a pris une nouvelle  signification pour les citoyens de l'Union Soviétique, qui était à l'époque sur le point de s'effondrer.

Grouppa Krovi (Groupe sanguin, 1987). Cette combinaison de mots lui a été suggérée par le chanteur d'Aquarium, Vsevolod Gakkel, comme un nom possible pour la programmation future de Viktor Tsoï. Mais à la place, Tsoï l'a utilisé comme titre d'une chanson. Il ne parlait jamais du sens de ses chansons, laissant aux fans le soin de l'interpréter comme ils l'entendaient.

L'interprétation la plus répandue est que ce titre est dédié au conflit armé qui opposa l'Union Soviétique à l'Afghanistan, mais il existe des explications bien plus exotiques. Tsoï aurait été prétendument inspiré par le film Star Wars

Zvezda po imeni Solntse (Une étoile nommé Soleil, 1989). Rashid Nugmanov, réalisateur du long-métrage Igla (L'aiguille) dans lequel Viktor Tsoï a joué un rôle de premier plan, affirmait que ce dernier avait écrit Étoile… spécifiquement pour le film.

Il relate que Tsoï a écrit cette chanson devant ses propres yeux, dans son appartement d'Alma-Ata, où la tête du groupe Kino a vécu pendant le tournage du film.

Koukouchka (Coucou, 1990). Tsoï a écrit cette chanson à Plientsiems, près de Jūrmala en Lettonie. Selon le guitariste du groupe, Youri Kasparyan, elle est très personnelle. Il explique que Tsoï a passé la journée entière dans le studio d'enregistrement, complètement seul. Quelque chose de sérieux était définitivement en marche.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.