De rares lévriers exhibent leurs attitudes

La faculté de biologie de l'Université d'Etat de Moscou a été fin avril, le centre de la 16ème exposition canine de lévriers.

Rédacteur : Vladimir Stakheev, photos : Olga Sokolova, musique : A Fezz of the Heart

Les principales races canines présentées étaient : le Borzoï, Khortaï, Persan (Saluki) et le lévrier afghan. Ces deux dernières comptent parmi les plus rares. Les Saluki sont connus pour être l'une des plus anciennes races de chien. Les premières images datent de 3500 avant Jésus-Christ.

Les chiens Saluki sont considérés comme des animaux propres à l'islam, ce qui n'est  le cas d'aucune autre race. Les Bédouins les considéraient comme un don de Dieu et les ont utilisés pour la chasse aux lapins et aux gazelles.

Le lévrier agfhan figure également parmi les plus anciennes races de lévriers, parfaitement adapté au mode de vie des peuples nomades d'Asie. 

Les Borzoï et le Khortaï sont des chiens de chasse des régions du sud de la partie européenne de la Russie ainsi que des régions des steppes centrales du pays. Il s'agit d'un hybride de races russes d'Asie du Sud entre lévriers et lévriers afghans.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.