La Sibérie est en passe de devenir le centre de la robotique russe

Sur fond de vrombissements de roues et de grincement du plastique, le premier festival de la robotique d'Irkoustk, RoboSib, s'est tenu du 28 eu 29 novembre 2013. Celui-ci a été organisé par la société En+ Group et le Fonds Volnoe Delo d'Oleg Deripaska, dans le cadre du programme panrusse « Robotique : ingénieurs et techniciens de la Russie innovante ».

Crédit photos : Leonid Kaganov

Plus de 300 participants de différentes régions russes, âgés de 6 à 30 ans, sont venus dans la ville située sur la rivière Angara afin de montrer leurs projets et recevoir les conseils des professionnels de la robotique. Des centaines d'amateurs de la robotique et de l'ingénierie ont pu apprécier les batailles de robots, master-classes et plateformes interactives au SibExpoCentre d'Irkoutsk.

Parmi les invités spéciaux du festival, les écrivains de science-fiction russes Sergueï Loukianenko, Mikhaïl Ouspenski et Leonid Kaganov. Ils ont servi de modérateurs des tables rondes sur la robotique au RoboSib et ont partagé leurs idées sur l'avenir technique de la Russie.

Au cours des deux jours de compétition au RobSib, huit catégories de prix ont été disputées. Les auteurs des meilleurs projets pourront participer au festival panrusse de robots Robofest, qui se tiendra à Moscou. Sinon, comme l’avait prédit Sergueï Loukianenko lors de l'ouverture du festival, malgré ses vainqueurs, cette fois-ci le festival ne compte pas de perdants: même ceux qui n'ont pas reçu de médailles ont gagné des impressions mémorables, mais aussi l'expérience précieuse de leurs collègues en robotique.

Selon la conception des organisateurs, RoboSib est amené à devenir une plateforme permanente de nouveaux savoirs et d'échange d'expériences entre les étudiants passionnés par l'art technique et les écoliers. Ils espèrent que ce type de festivals favorisera l’intérêt des enfants à l'ingénierie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.