«Inspiration»: une installation à couper le souffle en plein Moscou

L’artiste toulousain Cédric Le Borgne a amené au festival ses célèbres silhouettes lumineuses créées à l’aide d’une multitude de lampes à LED.

L’artiste toulousain Cédric Le Borgne a amené au festival ses célèbres silhouettes lumineuses créées à l’aide d’une multitude de lampes à LED.

Sergueï Bobylev / TASS
Un festival artistique débarque dans un parc de la capitale
Quelle est la nature de l’inspiration ? Certains artistes ou écrivains la puisent dans un amour tragique, d’autres dans des émotions fortes ou dans un événement majeur ayant bouleversé leur vie.
Depuis des siècles, la nature reste incontestablement l’une des principales sources d’inspirations.
Les artistes russes et étrangers qui ont pris part au festival d’art Inspiration ne font pas exception. En créant leurs installations dans un parc moscovite, ils ont décidé de jouer avec l’eau, les arbres et la lumière…
… et ont réussi à transformer pour quelques nuits le parc d’Ostankino en une forêt magique.
Ce happening, qui s’est tenu du 21 juillet au 1er août, a inspiré les visiteurs charmés par les métamorphoses du parc, qui se sont lancés sur les réseaux sociaux pour faire part de leur découverte. Rien que sur Instagram, un millier de clichés pris au parc ont été postés.
C’est le Français Julien Pavillard, directeur artistique de la Fête des Lumières de Lyon, qui était l’organisateur du festival.
« La nature inspire les gens à composer des mythes et des contes de fées, transmis de génération en génération, à faire des découvertes scientifiques et, bien sûr, à créer », a déclaré Julien Pavillard, dont les propos ont été retraduits du russe. Et d’ajouter que ce projet rendait hommage à la nature, inépuisable source d’inspiration.
S’étendant sur un kilomètre, l’espace artistique offrait la possibilité aux spectateurs de contempler l’éruption d’un volcan, de rencontrer une araignée géante ou une volée d’oiseaux. Appelé Pandora, un des espaces a été inspiré par le film de James Cameron Avatar.
La compagnie française Aérosculpture a créé des installations volantes en forme de poissons lumineux autour de l’étang du parc, dotant d’une atmosphère mystérieuse cet espace magique.