RBTH RBTH RBTH RBTH RBTH RBTH RBTH RBTH RBTH
Le pionniers de la photographie en couleurs Best of du festival de l'illustration Lustra : Ioulia Blucher

Les funambules du Daguestan : le berceau d'un art de l'équilibre

Par RBTH
The village of Tsovkra-1 can be reached by car from Makhachkala (Dagestan, 1800 km from Moscow). The journey there can take up to three hours, first along the asphalt, then up a mountain serpentine.
Faites défiler vers le bas pour voir plus

Ivan Dementievsky

On peut se rendre au village de Tskovra-1 en bus depuis Makhatchkala (située au Daguestan, à 1800 km de Moscou). Il faut jusqu'à trois heures pour y accéder en empruntant d'abord les routes goudronnées, puis un chemin de montagne sinueux.
The village is located at an altitude of around 2000 meters above sea level. Towering around the aul [Central Asian settlement] are beautiful mountains. As you stroll around the environs, some truly awe-inspiring views open up. On your way, be sure to make the acquaintance of the local tightrope walkers, for it was here that the story of this daring activity begins.

Ivan Dementievsky

Le village est perché à environ 2000 mètres d'altitude au-dessus du niveau de la mer. De magnifiques montagnes surplombent le aul (village d'Asie Centrale). Une balade dans la région permet de découvrir des panoramas à couper le souffle. En chemin, allez donc voir les funambules locaux, car c'est ici que cette activité périlleuse a vu le jour.
How and when tightrope walking first appeared in the village is not entirely clear — even the indigenous people and the director of the local tightrope walking school cannot put their finger on it, but all agree that it happened more than 200 years ago.

Ivan Dementievsky

Nul ne peut dire avec certitude où et comment le funambulisme est apparu dans ce village – même les habitants et le directeur de l'école locale de funambulisme n'en ont aucune idée. Mais tous s'accordent à dire qu'elle remonte à plus de 200 ans.
Dagestani tightrope walkers are renowed the world over; they participate in various shows, circuses, and all kinds of demonstrations. It is said that tightrope walking was first practised as an art back in Soviet times, springing up in several Dagestani auls all at once.

Ivan Dementievsky

Les funambules du Daguestan sont reconnus dans le monde entier, et participent à divers spectacles, représentations de cirque, et à toutes sortes de manifestations. On dit que le funambulisme était un art pratiqué sous l'ère soviétique, et qu'il s'est développé dans plusieurs auls daghestanais.
Tightrope walking was once very popular here. Age was no barrier — the very young and the very old alike all took to the highwire. But times have changed, and now many residents of the village leave for other parts of Dagestan, many settling in Makhachkala. It can no longer be said that the entire population of the village is able to walk the tightrope.

Ivan Dementievsky

Autrefois, pratiquer le funambulisme était une activité très prisée dans la région. Il n'y avait aucune limite d'âge : les plus jeunes et les aînés s'entraînaient tous à marcher sur une corde. Les temps ont changé, et de nombreux habitants quittent à présent le village pour s'installer dans d'autres régions du Daguestan, la plupart à Makhatchkala. De nos jours, on ne peut plus affirmer que tous les habitants de Tskovra-1 sont capables de marcher sur un fil.
Quite a few young people go to a special school for tightrope walking, but until the mid 1990s it was either a separate lesson or in lieu of physical education. Many children learned how to do it, and old-timers remember how there wouldn't be a spare inch on the rope.

Ivan Dementievsky

Seuls quelques jeunes fréquentent de nos jours une école dédiée au funambulisme, mais jusqu'au milieu des années 90, il était soit enseigné comme une discipline à part entière, soit à la place des cours d'éducation physique. Beaucoup d'enfants l'ont appris, et les anciens se souviennent qu'il fallait souvent jouer des coudes pour marcher sur la corde.
The most talented were wooed by circus troupes. And if the parents agreed, their sons' and daughters' lives would be turned upside down: tours, rehearsals, and for some worldwide fame.

Ivan Dementievsky

Les plus doués d'entre eux étaient courtisées par des troupes de cirque. Et pour peu que les parents soient d'accord, leurs fils et leurs filles changeaient radicalement de vie : tournées, répétitions, et pour certains, une renommée mondiale.
Now the mountain aul is dying out, and the art itself is struggling. Nevertheless, rope balancers still exist, and on holidays the event always draws a crowd of eager spectators.

Ivan Dementievsky

Des nos jours, le village de montagne (aul) se meurt à petit feu, et l'art du funambulisme est lui-même menacé de disparition. Cependant, les funambules sont toujours présents, et les jours de fête, leurs performances attirent une foule de spectateurs enthousiastes.
There are no inns or hostels in the mountain aul, but guests can always find a homestay. It is quite in the order of things here in hospitable Dagestan, where the locals will even argue amongst themselves over who gets the guest.

Ivan Dementievsky

Il n'y a ni auberge, ni hôtel au village, mais les voyageurs y trouvent toujours le gîte et le couvert. Dans un pays aussi accueillant que le Daguestan, rien de plus normal, et les habitants vont même jusqu'à se disputer pour savoir qui logera un invité.
Judging by the crumbling houses, the settlement has seen better days. But it is still alive, and on holidays many people from the surrounding villages make sure to get together.

Ivan Dementievsky

Les maisons en ruines montrent que le village a connu des jours meilleurs. Mais il existe toujours, et les habitants des villages alentours font en sorte de se retrouver lors des fêtes.
19 octobre 2014
Tags: sport, extrême

En savoir plus

+
Suivez-nous sur Facebook