Les amateurs de sensations fortes, à l'assaut des sommets d'Ingouchie

Pendant cette expédition, l'équipe de Ratmir Nagimianov a réalisé trois sauts aux gorges de Myat Loam, dont ils étaient vraiment satisfaits.

Pendant cette expédition, l'équipe de Ratmir Nagimianov a réalisé trois sauts aux gorges de Myat Loam, dont ils étaient vraiment satisfaits.

Alexey Pitalenko
Russia Beyond vous emmène aujourd'hui dans l'une des régions les plus pittoresques et méconnues du Caucase russe : la petite République d'Ingouchie. Du haut de ses montagnes, ce territoire peut se targuer d'offrir des paysages époustouflants et de posséder un riche patrimoine culturel qui ne demande qu'à être découvert.

En 2014, Ratmir Nagimianov et son ami ont sauté dans les gorges de Myat Loam, dans la région de Djaïrakhski. Cette montagne, culminant à 3000 m d'altitude, permet une chute libre sur 1300 m - ce qui est très haut, même en base-jump. Il y a encore peu de temps, les rochers étaient cependant interdits aux adeptes du base-jump, car la montagne est proche de la frontière ; les sportifs locaux étaient donc contraints de trouver de nouveaux endroits où sauter en Europe.

Cette région haute en couleurs est souvent considérée comme le berceau de l'Ingouchie. De nombreuses tours ont été préservées dans les montagnes, où elles s'intègrent harmonieusement à leur environnement.

Au XIVe siècle, la route de la Soie passait par ici.

Le Caucase est censé être en proie à l'instabilité. Mais apparemment, la région de Djaïrakhski est calme. D'après les habitants de la région, il n’y a jamais eu de combattants, et aucune opération militaire n'a eu lieu par ici.

Néanmoins, le village de Tsori, situé près de la frontière tchétchène et à l'extérieur du district de Djaïrakhski, porte encore les traces de la guerre de Tchétchénie.

Gravir la montagne n'est pas difficile. N'importe qui ayant suivi un bon entraînement peut y arriver.

Pendant les 20 premières secondes, vous traversez les gorges de Myat Loam. Les falaises vous oppressent de toutes parts, c'est pourquoi il faut aller très vite pour décoller à une altitude suffisamment sûre.

L'ancien temple de Myat Seli se trouve au sommet de la montagne. Dans l'Antiquité, les Ingouches se rassemblaient ici et procédaient à des sacrifices. Ce temple a été construit il y a plus de 1000 ans.

Les paysages sont vraiment magnifiques et vous pouvez faire des vols en wingsuit ("ailière", n.d.l.tr.), en restant près des parois. C'est l'endroit idéal pour tous les base-jumpers expérimentés.

Pendant cette expédition, l'équipe de Ratmir Nagimianov a réalisé trois sauts aux gorges de Myat Loam, dont ils étaient vraiment satisfaits.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies