Les villes industrielles de l'Oural : retour vers le passé

Dans la plupart des cas, les usines ne sont plus en activité, et le sort des villages est scellé : ils sont condamnés au déclin. Dans certains endroits mieux lotis, on peut trouver du travail dans les scieries qui ont pris la place des usines fermées, tombée en ruines.

Dans la plupart des cas, les usines ne sont plus en activité, et le sort des villages est scellé : ils sont condamnés au déclin. Dans certains endroits mieux lotis, on peut trouver du travail dans les scieries qui ont pris la place des usines fermées, tombée en ruines.

Sergei Poteryaev

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.