Mali : des avions russes pour l'opération Serval

Crédit : Kommersant

Crédit : Kommersant

Le 14 janvier est apparue une vidéo en ligne montrant le transport de fret militaire français pour l'opération Serval au Mali. Le film montre en particulier des avions russes Antonov An-124-100 Rouslan de la compagnie aérienne Volga-Dnepr et de la société « 224e brigade volante » (224LO).

D'après la vidéo, le chargement est effectué sur la 105e base aérienne Evreux-Fauville (Normandie). On voit comment les conteneurs sont chargés dans l'avion RA-82043 de la compagnie Volga-Dnepr, puis on observe le décollage du Rouslan avec l'emblème « 224e brigade volante ». La participation de l'An-124 au transport de blindés français est également confirmée par des photos publiées sur la page officielle de l'armée française sur Facebook.

Selon des sources françaises, les Rouslan russes et des avions de transport britanniques C-17 sont engagés dans le transport de véhicules de l'avant blindés (VAB) et d'autres équipements du 2e régiment d'infanterie de la marine française, qui est déployé en Afrique depuis la base militaire d'Auvours (province de Champagne). Depuis le 15 janvier, au moins 150 soldats du régiment ont été déployés dans la capitale du Mali, Bamako.

En outre, le quotidien La République des Pyrénées rapporte que les An-124 russes sont utilisés pour le transfert du 5e régiment d'hélicoptères basé à Pau, dans les Pyrénées françaises. Un Rouslan doit transporter au Mali quatre hélicoptères Cougar accompagnés de 40 tonnes de produits.

La société Volga-Dnepr conjointement à l'entreprise d'État ukrainienne Antonov transporte depuis 2006 des marchandises pour l'OTAN dans le cadre du programme SALIS (Strategic Airlift Interim Solution). Selon certains experts, la société pourrait avoir affrété l'avion de 224LO à ces fins.

La société « 224e brigade volante » a été créée en 2011 sur la base de l'entreprise unitaire fédérale d'Etat du même nom. Selon SPARK, 100% de la compagnie appartient à une filiale du ministère de la Défense baptisée Aviaremont. Elle opère dans le secteur du transport aérien, et faisait auparavant partie de la 61e armée de l'air du Commandement en chef (aviation de transport militaire). Elle est basée à l'aéroport Migalovo (région de Tver). En 2011, la société exploitait 14 avions Il-76MD et deux Antonov An-124-100 (sur six présents dans l'Armée de l'Air russe).

La participation des avions de transport russes à l'opération Serval a été confirmée à Kommersant par des sources au sein du ministère de la Défense, qui ont déclaré qu'effectivement, deux An-124 de 224LO étaient impliqués dans le transfert des troupes françaises et d'équipement vers le Mali. Cependant, selon cette source, les avions ont été auparavant loués au ministère de la Défense russe par une société privée, le ministère n'ayant conclu aucun accord avec la partie française.

Selon les données officielles de la société « 224e brigade volante », l'entreprise a remporté fin de 2010 un appel d'offres et a signé un contrat de quatre ans pour le transport de fret militaire pour le compte du ministère français de la Défense. Le rapport annuel souligne que la part du marché de 224LO sur le marché fret aérien de grandes dimensions « a augmenté en 2011, passant de 4,8% à 6,1%, principalement en raison du démarrage d'un contrat à long terme » avec le ministère français de la Défense. Ainsi, le déploiement de troupes au Mali pourrait tout à fait être réalisé en vertu de ce contrat.

Lire le texte complet en langue russe disponible sur le site de Kommersant

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies