En images: la vie quotidienne en Russie à travers les yeux d’illustrateurs

Vladimir Lioubarov/Genrietta Peryan/Global Look Press
Certains sont inspirés par les détails nostalgiques du passé soviétique, d’autres se concentrent sur les gens et leurs activités, tandis que d’autres encore font la chronique de la vie dans la rue. Appréciez la variété des superbes illustrations portant sur le quotidien de la population russe ordinaire!

Suivez Russia Beyond sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Valeri Barykine: la vie soviétique en tant que pin-up

L’illustrateur russe Valeri Barykine combine les femmes pin-ups vintages avec le style des affiches de propagande soviétiques.

Il fantasme sur ce qu’auraient pu être les années 50 en URSS si elles avaient davantage ressemblé aux joyeuses années américaines d’après-guerre. Après la Seconde Guerre mondiale, les femmes soviétiques ont dû travailler dur et remplacer les hommes dans de nombreux emplois difficiles, si bien qu’elles étaient loin de l’allure de ces pin-ups sexy.

Par ailleurs, Barykine joue humoristiquement avec les phrases des affiches de propagande et montre des réalités soviétiques très vraies dans ses œuvres.

Anton Goudim: un regard sarcastique sur la réalité

Il existe un genre populaire d’illustrations dystopiques montrant comment la vie des gens a changé à cause des technologies, des smartphones et des réseaux sociaux. Ces images deviennent généralement virales.

Anton Goudim est justement l’un de ces illustrateurs qui se moquent des nouvelles normes de comportement social.

Sa vision du monde moderne est très créative.

Lire aussi : Des contes populaires aux œuvres de Pouchkine – histoire de l’illustration d’ouvrages en Russiе

Anna Desnitskaïa: la vie dans un train du Transsibérien

Artiste célèbre et primée, Anna Desnitskaïa a réalisé les illustrations de plusieurs livres pour enfants.

L’une de ses œuvres les plus brillantes et les plus connues est l’illustration d’un livre graphique sur un voyage en Transsibérien, écrit par Alexandra Litvina.

L’un des itinéraires de voyage les plus populaires dans tout le pays est remarquable, non seulement par les dizaines de villes et les vues sur la nature que l’on peut admirer de la fenêtre, mais aussi par la vie nocturne unique à l’intérieur des wagons.

Une autre œuvre d’Anna Desnitskaïa digne d’intérêt est un livre complet d’illustrations mettant en scène la vie dans un ancien appartement communautaire, ces logements répandus en URSS où chaque pièce était occupée par une famille différente.

Il est extrêmement intéressant de regarder ces images, en remarquant les détails de la vie quotidienne soviétique.

Aliona Derguileva: croquis d’un Moscou parfaitement cozy

Autre célèbre illustratrice de livres, Aliona Derguileva est une véritable chroniqueuse de la vie moscovite.

Dans ses aquarelles parfaitement détaillées, vous pouvez vous plonger dans l’ambiance des rues de la capitale où les gens ordinaires vaquent à leurs occupations.

Et même faire un tour dans le métro de Moscou.

Vladimir Lioubarov: vie russe naïve et passé soviétique

Le style de cet artiste est très reconnaissable. Il dessine des images amusantes et des scènes de la vie quotidienne.

Ses œuvres rappellent Brueghel, Henri Rousseau, Marc Chagall et l’art populaire russe des louboks (estampes traditionnelles, proches des images d’Épinal françaises).

Il est un peintre du « miracle russe », selon ses propres termes. De plus, les détails de ses croquis sont familiers à de nombreux Russes – il dépeint des objets emblématiques de la vie soviétique avec une ironie bon enfant.

Lire aussi : Ce peintre russe qui mêle traditions de l’icône et science-fiction 

Filipp Koubarev: croquis nostalgiques de Moscou

Filipp Koubarev dépeint la vie moscovite d’une manière très touchante et nostalgique.

Des rencontres romantiques, des petites églises le soir à la lumière des lampadaires, des cours d’immeuble où jouent des enfants...

Dans ses illustrations, Moscou ressemble moins à une immense métropole qu’à une ville accueillante, telle qu’elle était dans son enfance.

Nadira Filatova: les usagers du métro en peinture

Emprunter le magnifique métro de Moscou et y observer les gens est probablement l’une des expériences les plus intéressantes de la capitale russe. Si l’on veut savoir à quoi ressemblent les habitants de la ville, il est difficile d’imaginer un endroit où il y aurait plus d’individus de différents âges, sphères, et styles.

La Moscovite Nadira Filatova a commencé à réaliser des croquis pour ses études d’art, s’essayant à différents styles et techniques.

Elle créait la plupart de ses peintures en secret, sans que son sujet ne la voie. Et immédiatement après avoir été repérée, elle détournait son regard vers un autre « modèle ».

Maria Gorbounova: le monde fou de la maternité russe

Maria Gorbounova est populaire sur les réseaux sociaux sous le pseudonyme @mary_chemi et elle est reconnaissable pour avoir dépeint les scènes véridiques de ce qu’être mère.

Contrairement aux clichés édulcorés que les « insta-mamans » ont l’habitude de poster, Maria essaie de montrer la vraie vie avec dérision (et de soutenir d’autres mères qui luttent pour avoir une vie heureuse avec des enfants).

Dans cet autre article, découvrez comment des gravures médiévales sont devenues des images humoristiques populaires sur le segment russe d’Internet.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d'interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies