Crash d’un Boeing de FlyDubai à Rostov-sur-le-Don, plus de 60 morts

Sergueï Pivovarov / RIA Novosti
L’avion de ligne Boeing-737 de la compagnie FlyDubai s’est écrasé à Rostov-sur-le-Don sans laisser de survivant. Selon les premières informations, l’avion transportait 62 passagers.

L’avion de la compagnie FlyDubai s’est écrasé dans la nuit du 18 au 19 mars lors de l’atterrissage dans l’aéroport de Rostov-sur-le-Don, dans le sud de la Russie. Les experts citent les mauvaises conditions météorologiques comme l’une des principales causes de la tragédie.

Selon les premières informations, l’avion, qui arrivait en provenance de Dubaï, transportait 55 passagers et 7 membres d’équipage. La plupart des passagers étaient Russes.

Plusieurs étrangers se trouvaient également à bord : six membres d’équipage et cinq passagers, dont des citoyens d’Ukraine, Ouzbékistan et Inde. La radio Kommersant informe que le commandant de l’équipage était de nationalité grecque.

Nous savons également qu’un député du parlement régional de Rostov et son épouse figurent parmi les victimes.

Le président russe Vladimir Poutine a exprimé ses condoléances aux proches des victimes du crash à Rostov-sur-le-Don. Il a également demandé d’apporter toute l’assistance nécessaire aux familles de victimes, informe le porte-parole du président, Dmitri Peskov.

Deuxième tentative d’atterrissage 

Peu après le crash, des images des caméras de surveillance représentant le moment du crash sont apparues sur la Toile.

Selon la presse, l’avion s’est écrasé à environ 3h40 (heure de Moscou), lors de sa deuxième tentative d’atterrissage. Il est tombé à 250 mètres de la piste.

Le départ de Dubaï avait été retardé d’une demi-heure. Le vol entre la capitale émiratie et Rostov-sur-le-Don avait pris environ une heure et demie, puis l’avion avait tourné au-dessus de l’aéroport pendant plus de deux heures.

Le gouverneur de la région de Rostov Vassili Goloubev informe que les mauvaises conditions météorologiques comme sont la piste privilégiée. La presse indique que la ville avait lancé un avertissement de tempête, la vitesse maximum du vent ayant pu atteindre 22 mètres par seconde au moment du drame.

Le Comité d’enquête de Russie a également ouvert une enquête pour violation des règles de sécurité des vols. L’agence indique avoir formé un groupe d’enquête renforcé comprenant une cinquantaine de collaborateurs expérimentés de l’appareil central du Comité pour étudier les circonstances du crash.

Premier crash aérien 

À 9h30 (heure de Moscou), les boites noires n’étaient pas encore retrouvées. Un groupe de 700 agents du ministère des Situations d’urgence et de 90 véhicules travaille sur les lieux du crash. L’aéroport de Rostov-sur-le-Don est temporairement fermé.

La presse informe que le Boeing-737-800 concerné était mis en service par la compagnie émiratie il y a un peu plus de cinq ans. FlyDubai était son premier et unique opérateur. La compagnie a été créée en 2008. Son parc comprend une cinquantaine d’autres appareils Boeing-737-800. Il s’agit du premier crash dans l’histoire de la compagnie.

Après le crash, la compagnie a temporairement suspendu la vente de billets et son site a été habillé en noir et blanc.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.