La Russie et l'Unesco : 60 ans de collaboration

Crédit : Vladimir Trefilov / RIA Novosti

Crédit : Vladimir Trefilov / RIA Novosti

En 2014, la Russie fêtait les 60 ans de son entrée à l'Unesco. RBTH a discuté du travail de l'organisation en Russie avec Grigorii Ordjonikidze, Secrétaire exécutif de la Commission russe des affaires de l'Unesco.

RBTH : L'Unesco va fermer son bureau à Moscou en 2015. Pour quelle raison ? Et comment vont évoluer les relations entre la Russie et l'organisation ?

Grigorii Ordjonikidze : Je pense que la fermeture du bureau moscovite de l'Unesco n'aura que des effets positifs. À l'origine, il avait été créé pour favoriser la participation des républiques de l'Union soviétique aux actions de l'organisation. Le bureau nous a aidés à réaliser de nouveaux projets sur ce grand territoire. Après la chute de l'URSS, il a perdu de sa nécessité.

D'autant plus qu'il est reconnu que la Commission russe des affaires de l'Unesco est l'une des structures nationales les plus fortes parmi celles qui coordonnent les interactions des pays avec l'organisation. En 2004, la Commission était dirigée par le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et a atteint un statut gouvernemental.

Dans ce sens la directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova, a donné son accord à la fermeture du bureau moscovite dès 2011. Cette décision n'est donc pas liée avec les sanctions antirusses ou même des raisons politiques.

Les fonds ainsi libérés, qui étaient destinés au soutien du bureau, pourront être envoyés par l'Unesco dans les pays en développement ne disposant pas de commission aussi forte que la nôtre.

RBTH : Quels dossiers d'inscription au Patrimoine mondial de l'Unesco la Commission russe prévoit-elle de présenter en 2015 ?

 G.O. : La « liste d'attente » comprend plus de 20 sites culturels et naturels du territoire russe. La prochaine nomination sera probablement le Kremlin de Pskov. Tout l'ensemble sera appelé « Grand Pskov », dans la mesure où il inclut également l'ancienne forteresse d'Izborsk.

L'Unesco fêtera ses 70 ans en 2015. La Commission a-t-elle prévu un événement particulier en Russie à cette occasion ?

 G.O. : Oui, nous avons des idées concrètes à ce sujet. Le prochain Forum culturel international de Saint-Pétersbourg – le quatrième – sera consacré à l'anniversaire de l'Unesco. Pour nous, ce sera une bonne occasion d'attirer l'attention du public sur le travail de l'organisation, et de mettre en lumière toutes ses domaines d'activité.

Ce sera une grande action internationale qui couvrira tous les programmes et projets de l'Unesco en Russie.

Liste des sites inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco en Russie

Le centre historique de Saint-Pétersbourg et les complexes monumentaux qui y sont liés :

L'ensemble architectural de Kiji

Le Kremlin de Moscou et la Place rouge

Les monuments historiques de Novgorod et ses environs

L'ensemble culturel et historique des « Îles Solovki »

Les monuments en pierre blanche de Vladimir et Souzdal

L'ensemble architectural de la laure Trinité-Saint-Serge

Liste complète

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.