Jeunes de Russie et de l'UE évoquent l’avenir de la Grande Europe

Source : Service de presse

Source : Service de presse

Du 28 juillet au 3 août dernier, l’Association des jeunes pour une Grande Europe organisait à Paris un forum international de la jeunesse, réunissant des représentants de plus de 15 pays du monde. Le forum se tenait pour la seconde fois. Le thème principal des débats concernait les difficultés rencontrées par la Russie dans ses relations avec les autres pays européens, en particulier sur fond de crise ukrainienne. Les jeunes participants ont présenté leurs projets, élaborés grâce au soutien de l’Association.

La Grande Europe

Lors de la cérémonie officielle d’ouverture qui s’est déroulée au siège de l’Unesco, les participants ont souligné le rôle exceptionnel de la Russie dans l’avenir de la Grande Europe. 

Selon Christian Poncelet, ancien président du Sénat français, en dépit des événements récents, la Russie doit demeurer partie intégrante de l’Europe. Dans le domaine culturel et des affaires en particulier, les relations entre la France et la Russie ont récemment été portées à un niveau d’intensité inédit et doivent être soutenues, y compris en levant le régime des visas et en augmentant le nombre d’écoles et de centres éducatifs dans lesquels les Français peuvent étudier la langue russe.     

Evoquant l’enseignement de la langue russe en France, Christian Poncelet a souligné que l’intérêt des entreprises françaises envers la Russie était considérable, plus de 9000 entreprises françaises « parlent russe ». Selon ce dernier, aucun autre pays d’Europe occidentale ne peut se prévaloir de tels chiffres.  

Le thème de la crise ukrainienne a également été abordé. « La communauté européenne regarde toujours la Russie à travers les yeux de l’Europe d’il y a trente ans. Imposer des sanctions à des entreprises ou des personnes russes est contre-productif. Il est indispensable de développer les relations avec la Russie à partir d’une perspective géopolitique plus large », a déclaré Yves Pozzo di Borgo, sénateur de Paris et Président de l’Institut Jean Lecanuet.  

Selon David Teurtrie, chercheur réputé et chargé de cours à l’INALCO, les relations entre la Russie et l’UE seront médiocres si ces dernières se cantonnent à la coopération diplomatique. Il est indispensable d’encourager le dialogue entre les peuples. M Teurtrie indique qu’à l’heure actuelle, les pays occidentaux ne dialoguent pas avec la Russie, ce qui contribue à l’aggravation de la crise.

De ce point de vue, l’introduction de sanctions est, selon l’expert, injustifiée, l’Europe devant avant tout jouer un rôle d’arbitre dans le conflit, et non pas de participant.

Projets

Les jeunes participants ont présenté les résultats de leurs travaux pour l’année écoulée : les projets ayant reçu un soutien financier de la part de l’Association. Parmi eux, le « think-tank » de l’Association des Jeunes pour une Grande Europe qui permet à des jeunes Russes et d’autres pays européens de coécrire des articles sur des sujets internationaux, élaborant ainsi une vision commune.

Le voyage d’un livre. 30 contributeurs talentueux venus de l’Union européenne, de la Communauté des États Indépendants et des Balkans écrivent de façon manuscrite, les uns après les autres, des histoires sur leurs pays, leurs sociétés et les traditions dans un livre.

Ce livre voyagera à travers le continent européen, représentant la Grande Europe au fil de ses pages. Le but est d’avoir un livre publié en parallèle avec les vidéos montrant le voyage du livre original.

Modèle de Démocratie. Il s’agit d’un jeu de rôle visant à développer la conscience citoyenne autant qu’à donner aux jeunes une expérience des différents aspects de la démocratie et à les faire réfléchir sur les possibles solutions des défis auxquels les sociétés démocratiques font face de nos jours. Le projet a été utilisé comme exercice pratique pour les participants du Forum 2014.

Au cours de l’année précédente, la ressource internet La Russie pour les étrangers a également vu le jour grâce au soutien de l’Association.

Il s’agit d’un site web créé par de jeunes Russes pour la jeunesse des autres pays européens, contenant des informations sur la façon d'explorer au mieux la Russie, sa culture, ses diverses régions, sur les voyages et la formation en Russie, sur les jeunes entreprises et les jumelages de villes (www.russiaff.com).

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.