Moscou arrête un diplomate américain pour espionnage

Ryan Christopher Fogle Source : FSB

Ryan Christopher Fogle Source : FSB

Les services russes de contre-espionnage ont interpellé mardi 14 mai un espion américain travaillant en tant que troisième secrétaire du département politique de l'ambassade américaine à Moscou, a annoncé le Service fédéral de sécurité (FSB) de Russie.

« Dans la nuit du 13 au 14 mai, les services de contre-espionnage du FSB ont interpellé un agent professionnel de la CIA, Ryan Christopher Fogle, dont la couverture était de travailler en tant que troisième secrétaire du département politique de l'ambassade américaine à Moscou, et qui essayait de recruter un agent de services spéciaux russes », indique le FSB dans un communiqué.

Selon le FSB, du matériel technique spécialisé, des instructions par écrit destinées à l'agent russe recruté, une importante somme d'argent et des moyens destinés à modifier son apparence physique ont été saisis sur l'espion américain.

Le matériel de déguisement de Ryan Christopher Fogle. Source : FSB

Après avoir été acheminé dans le bâtiment du FSB et avoir suivi les procédures ad hoc, il a été remis aux représentants officiels de l'ambassade américaine. La Russie a déclaré le diplomate américain Ryan Christopher Fogle persona non grata.

Néanmoins, les Etats-Unis comptent garder de bonnes relations avec la Russie, a annoncé le Département d'Etat américain.

« Je peux confirmer qu'il a été interpellé puis relâché. Je ne dispose pas d'autres informations concernant cette affaire. Nous coopérons avec la Russie sur un large éventail de questions et avons l'intention de poursuivre cette coopération », a déclaré le porte-parole adjoint du Département d'Etat Patrick Ventrell.

Le ministère russe des Affaires étrangères a convoqué mercredi l'ambassadeur américain Michael McFaul à Moscou. M. McFaul s'est refusé à tout commentaire pour la presse.

Texte original disponible sur le site de RIA Novosti.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.