Trois recettes russes à base de kaki qui feront votre bonheur

Pulpe orange juteuse, saveur légèrement acidulée – le kaki ne peut être confondu avec aucun autre fruit. Il est généralement consommé frais, mais si vous désirez vivre une nouvelle expérience, cuisinez-le selon nos recettes.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Pour les habitants de Russie, le kaki est l'un des symboles positifs de l'hiver. Sucré et brillant, il vous remonte le moral par mauvais temps. Et tout cela grâce au magnésium, au glucose et au fructose. Pour faire face à la dépression, il suffit d’en manger un seul par jour. C'est l’un des rares cas où le bonheur peut être acheté et mangé.

En Russie, le kaki est principalement cultivé sur la côte de la mer Noire, dans le sud du pays. Mais même là, il y a des gelées, alors les spécialistes russes ont sélectionné des variétés de kakis qui n'ont pas peur du froid. Leurs fruits ne deviennent que plus doux et plus sucrés, et « l'or orange » du Caucase est livré dans tout le pays.

>>> Comment cuisiner la pâte de noix ourbetch, superaliment du Daghestan?

Le kaki est particulièrement apprécié pendant la saison froide, car il est riche en vitamines A, B et C. Il est plus facile de dire pour qui il est nocif que d'énumérer toutes ses vertus. Avec prudence, il doit être consommé par les personnes diabétiques et celles qui ont des problèmes digestifs. Pour toutes les autres, les plats de kaki ne seront que bénéfiques.

Kaki au four avec noix et miel

Coupez le dessus du kaki, retirez la pulpe à l'aide d'une cuillère et hachez finement. Mélangez-la avec deux cuillères à café de miel, ajoutez une pincée de cannelle et des noix (ou autres fruits à coque) hachées. Remplissez le kaki avec ce mélange, couvrez avec le chapeau et faites cuire dans un four préchauffé à 180°C pendant 10-15 minutes. Retirez le dessus avant de servir.

Zapekanka (gratin) de kaki

Lavez 2 kakis, épluchez-les, dénoyautez-les et coupez-les en cubes. Ensuite, mettez-les dans une casserole, couvrez d'eau et portez à ébullition. Dans l'eau bouillante, ajouter 100g de semoule et remuez continuellement pendant deux minutes. Retirez la bouillie du feu et laissez-la refroidir.

Mélangez 2 œufs, 100g de sucre et 8g de sucre vanillé. Ajoutez le tout au mélange obtenu avec les kakis, mélangez bien. Ajoutez 600g de tvorog (fromage cottage) et mélangez.

Il est préférable de faire cuire le gratin dans un moule à manqué, après l'avoir préalablement graissé avec du beurre et saupoudré de chapelure. Versez le mélange dans le moule préparé, étalez-le et enduisez de crème aigre.

Faites cuire le gratin dans un four préchauffé à 180°C pendant 40 minutes, puis laissez refroidir. La saveur de la zapekanka de kaki ressemblera à celle de l'ananas, de la nectarine et de la mangue en même temps.

>>> Sept plats russes à base de pois, que tout végétarien devrait connaître

Blinis (crêpes) aux kakis caramélisés

Préparer des blinis à partir de farine, d'œufs, de lait, de sucre et de sel. Une recette détaillée peut être consultée ici. Prenez 100g de fromage cottage et mélangez avec une cuillère à soupe de crème aigre grasse et 2 de sucre. Les crêpes peuvent être présentées comme des makis. Étalez une fine couche de ce mélange sur un blin (crêpe) refroidi, placez des cubes de kaki finement hachés sur le dessus et roulez-le. Coupez chaque blin obtenu en 3-4 parties et placez-les délicatement sur une assiette. Vous pouvez également former des « enveloppes » à partir des crêpes entières et les faire frire à nouveau dans une poêle. Dans les deux cas, vous pouvez servir ce plat avec de la crème aigre, de la confiture peu sucrée ou des tranches de pomme.

Dans cet autre article, retrouvez la recette de la saïka Filippov, ce petit pain aux raisins secs préféré des Moscovites.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d'interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies