Ludmila Pagliero et Hugo Marchand en lice pour l’«Oscar du ballet»

Le prix annuel Benois de la danse fut créé en 1991 à Moscou par l'Union Internationale des chorégraphes.

Le prix annuel Benois de la danse fut créé en 1991 à Moscou par l'Union Internationale des chorégraphes.

ZUMA Press / Global Look Press
Vingt artistes du monde entier nominés pour le prix Benois de la danse

Le 11 avril, les organisateurs du prix Benois de la danse, connu dans le monde entier comme l'« Oscar du ballet », ont annoncé au Théâtre Bolchoï la liste des nominés de sa 25ème édition.

Vingt metteurs en scène et artistes de ballet, venant notamment de Russie, Royaume-Uni, Corée du Sud, États-Unis, France, Argentine et Italie, concourront au sein des trois principales catégories : Chorégraphe, Danseuse et Danseur.

Ont ainsi été nominés Hugo Marchand, pour son rôle dans Roméo et Juliette, et Ludmila Pagliero, pour le sien dans « Other dances », deux ballets de l'Opéra national de Paris. Danseuse originaire d'Argentine, Ludmila Pagliero a intégré en 2005 le corps du ballet de l'Opéra de Paris et est la première danseuse non-européenne à avoir reçu le titre d'étoile.

Hugo Marchand s'est quant à lui fait connaître notamment pour son rôle dans Casse-Noisette et a été promu danseur étoile début mars, à seulement 23 ans. Par ailleurs, le chorégraphe belge et directeur du Ballet royal de Flandre, Sidi Larbi Cherkaoui, figure sur la liste des nominés dans la catégorie « Chorégraphes » pour son ballet Exhibition.

Le nom des lauréats sera dévoilé le 30 mai lors d'un gala-concert au Théâtre Bolchoï de Moscou. Les organisateurs ont annoncé que la soirée serait inaugurée par Joseph Walsh, vedette du Ballet de San Francisco, et Victoria Jaiani du Joffrey Ballet de Chicago. Le duo « donnera vie » à la principale récompense, la sculpture du Benois de la danse, au travers d'une chorégraphie de Iouri Posokhov et sur une composition d'Ilya Demoutski.

Le prix annuel Benois de la danse fut créé en 1991 à Moscou par l'Union Internationale des chorégraphes. Son directeur artistique n'est autre que le légendaire chorégraphe du Théâtre Bolchoï, Iouri Grigorovitch.

Lire aussi : 

Igor Moïsseïev, le Russe qui a conquis le monde en dansant

Ces classiques qui ont fait la gloire du ballet russe

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer