Dopage : la Russie qualifie les nouvelles accusations de « spéculations »

Dans le village olympique de Sotchi.

Dans le village olympique de Sotchi.

Alexandr Kryazhev / RIA Novosti
La Russie ne met pas en doute la transparence des contrôles de dopage pendant les Jeux olympiques de Sotchi.

Les accusations de recours au dopage, formulées contre sportifs russes dans un documentaire réalisé par la chaîne américaine CBS, sont basées sur des « spéculations », a déclaré le ministre russe des Sports Vitali Moutko dans un entretien avec TASS.

Le 8 mai, la chaîne américaine CBS a diffusé un documentaire dans lequel l’ancien collaborateur de l’Agence anti-dopage russe Vitali Stepanov expliquait que plusieurs champions des Jeux olympiques d’hiver 2014 à Sotchi utilisaient des substances interdites. Selon Stepanov, le dopage était mené sous le contrôle des services spéciaux russes.

« Stepanov (…) parlera éternellement du dopage dans le sport russe. C’était déjà le cas dans le premier film (réalisé par la chaîne allemande ARD, ndlr), c’est le cas dans les suivants », a indiqué M. Moutko.

En décembre 2014, Stepanov et son épouse, l’athlète Ioulia Stepanova, ont fait l’objet d’un film réalisé par la chaîne de télévision allemande ARD. Dans ce film, Stepanov accuse les athlètes russes de recours systématique au dopage.

Natalia Jelanova, conseillère anti-dopage du ministre des Sports, a écrit sur Twitter que la Russie était « convaincue de la transparence des contrôles anti-dopage pendant les Jeux olympiques de 2014 à Sotchi. Les experts étrangers travaillaient aux côtés des Russes dans les labos et les stations de contrôle sous la supervision d’une équipe d’observateurs indépendants ».

Suite à la sortie du film d’ARD, l’Agence mondiale anti-dopage (AMA) avait mené une enquête et, en novembre 2015, a à son tour accusé les athlètes russes. L'IAAF (Association internationale des fédérations d'athlétisme) a alors disqualifié l’équipe russe des compétitions organisées sous son égide, notamment les Jeux olympiques 2016 à Rio. La décision finale sur l’admission de l’équipe russe aux Jeux sera prise le 17 juin.

Le porte-parole de l’Agence mondiale anti-dopage (AMA) Ben Nichols a déclaré que l’AMA avait également étudié le film de СBS. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.