Vidéo : une femme russe teste un système de protection contre les mines

Les spécialistes du complexe militaro-industriel russe ont testé une toute nouvelle protection contre ces armes.

Vidéo publiée sur Youtube de Rokossovskiy Konstantin

Comme l’a écrit le poète russe Nikolaï Nekrassov au début du XIXe siècle, une vraie femme russe « peut arrêter un cheval au galop et rentrer dans une maison en flammes ». Ces vers sont devenus un emblème de nos jeunes femmes, simples mais courageuses.

Une spécialiste de l’entreprise russe TsNIITOChMASh a démontré la justesse de ces mots durant les tests d’un système de protection léger contre l’action des explosifs.

Vêtue d’un costume de protection spécial, elle ne fait pas que marcher : elle vogue littéralement dans le polygone d’essai de la ville de Klimovsk (à 50km au sud de Moscou, ndlr), pendant que les mines explosent autour d’elle et que des jets de flamme jaillissent du sol. Malgré les explosions impressionnantes des bombes antipersonnel, l’héroïne de la vidéo reste indemne, et retire finalement son casque devant la caméra.

Comme l’a ensuite écrit Dimitri Rogozine, vice-premier ministre de la Fédération de Russie, le Terminator n’est qu’une pâle copie de ces jeunes femmes du complexe militaro-industriel russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.