Des objets français enrichiront la collection du musée de Peterhof

Le musée-réserve d’Etat Peterhof  (région de Saint-Pétersbourg) vient de se procurer une pendule de cheminée datant de l’époque de Louis XVI ainsi qu’une collection de livres ayant appartenu à la célèbre famille Benois, rapporte l’agence TASS.

La pendule en marbre et en bronze doré a été réalisée à la fin du XVIIIe siècle et est signée Faisant, un des grands horlogers de l’époque. Elle est en excellent état et ornera le palais chinois d’Oranienbaum, a précisé le service de presse de musée. L’acquisition de cette pièce est devenue possible grâce à des mécènes.

Les descendants des Benois, la célèbre famille d'artistes, musiciens et architectes russes d’origine française, ont offert à Peterhof quatre bréviaires de la collection familiale.

« Les bréviaires - livres liturgiques - ont été édités en France lors de la première moitié du XVIIIe siècle. Les autographes de Nicolas Benois (1729-1813) augmentent incontestablement leur valeur », soulignent les employés du musée.

Ces livres rares complèteront la collection du musée Benois. Créé en 1988, il est considéré comme le centre de l’héritage artistique de cette famille qui a vécu en Russie pendant près de deux siècles.

Le musée de Peterhof réunit les musées de quatre banlieues de Saint-Pétersbourg - Peterhof, Oranienbaum, Strelna et Ropsha et compte 300.000 pièces dans sa collection.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.